Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

La rue est célèbre à plus d’un titre. Récemment encore, elle devait se transformer en « Nouvelle Rue » avec le projet pharaonique d’un entrepreneur qui a aujourd’hui failli. Jadis, une des tables en vue, « L’Ami Louis », accueillait Chirac et Clinton parmi d’autres. Pourtant, la vraie valeur sûre de l’endroit reste ce « Pramil » qui n’est pas médiatique pour un sou, mais offre des mets toujours frappés au coin du bon sens cuisinier. Alain Pramil, derrière la façade gris souris, est un ancien professeur de physique qui s'est pris de passion pour la cuisine. Dans son intérieur de charme – avec salle à manger presque secrète, tout au fond avec lustre de Murano et toiles contemporaines -, il propose une cuisine qui est celle du cœur et du ventre, avec un chef (lui-même) qui se met au service des beaux produits. Son propos au quotidien est illustré par le délicieux foie gras de canard maison judicieusement rehaussé d’anchois, la salade de ficoïde glacial aux crevettes et tomates confites, le veau sous toutes ses forme0s (foie, onglet, ris et rognon), le gigot de sept heures, le désossé de lapin aux artichauts et aux olives de Kalamata, le cochon de lait sauce miso et, en guise d’issues sucrées, le nougat glacé et les tartes aux fruits au gré des saisons. Les crus sont choisis chez des vignerons qui les font avec du raisin (riesling de Julien Meyer, santenay de Lucien Muzard, bandol de Terrebrune, vacqueyras Le Sang des Cailloux). Bon appétit et… large soif ! – « Pramil ». 9, rue du Vertbois (Paris 3e). Tél. : 01 42 72 03 60. Fermé dimanche au déjeuner lundi. M° Arts-et-Métiers ou Temple.

Paris 3e : "Pramil", ça vous dit quelque chose ?
Paris 3e : "Pramil", ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article