Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?

A fleur d'Adour et de Nive et des Musées Bonnat-Helleu et Basque, l’ancien siège du Cercle Taurin de Bayonne – une ville plus vibrante que jamais - a gardé son jus vintage, avec son enseigne du temps jadis, son bar d’époque, son mobilier itou (miroirs anciens, tables en marbre et chaises Baumann) tout comme son atmosphère de bistrot de charme qui ignore le cri primal d’un décor post industriel. Ses propriétaires, Sylvie et Philippe Lopez, n’y sont pas pour rien. Ils cultivent avec alacrité et bonne humeur l’art de la table autour de laquelle la conversation s’arrondit. Il y a là une présence humaine, une fibre touchante autant qu’une vivacité dans les assiettes, avec une cuisine qui vous parle droit dans les yeux, sans épate aucune. Sur la petite terrasse et dans la salle à manger cosy où vagabondent des gourmets heureux, la maison offre une cuisine au plus près d’un produit issu du seul marché quotidien, le rythme saisonnier étant respecté. L’inspiration se trouve là, il suffisait de lui tendre les bras, ce que Philippe pratique sans jamais faiblir. Ce qu’il aime ? Les petits et grands plats de la simplicité, ciselés avec art, jouant des saveurs sans jamais les masquer sous de superfétatoires sauces, laissant aux choses le goût de ce qu’elles sont. Un jour, le thon en sashimi ou le merlu saisi aux piments et sa lichette de ventrèche croustillante, tous deux puisés au meilleur de la pêche à Saint-Jean-de-Luz, un autre, un pressé de poireaux et foies de volaille sautés, des rillettes de sardines arachnéennes à se damner, un cabillaud juste poêlé sur sa peau aux palourdes, une blanquette d’agneau au jus ou encore une poitrine de cochon piquée à l’ail voire même un pigeon rôti à la goutte de sang, ou un onglet de bœuf de belle extraction avant le moelleux au chocolat, le tiramisu aux framboises et le baba au rhum. Sylvie, elle, offre un service rivé à la qualité qui sait charmer d’un clin d’œil, jouant de la simple gentillesse. En sus, elle raconte avec esprit une carte des vins qui décline des crus de vignerons qui les font avec du raisin. Ils s’appellent Dominique Léandre-Chevalier pour le côtes-de-blaye, Fiona Beeston avec son Clos des Capucins pour le chinon, Luis Cañas pour le rioja, Château Bas pour un délicat rosé des coteaux-d’Aix-en-Provence, Drappier pour les bulles champenoises ou Domaine de Gabelas pour le saint-chinian et bien d’autres au fil d’une carte évolutive. Le Guide Michelin l’ignore, raison de plus pour lui faire fête, c’est une des (la ?) meilleures tables de la ville. – « Le Café du Musée ». 25, rue Frédéric-Bastiat (64100 Bayonne). Tél. : 05 5959 1639. Déjeuner du mardi au samedi jusqu’à 15 h. Dîner vendredi et samedi jusqu’à 22 h (réservation conseillée). Menu : 20 euros (déj. hors vins)). Carte : 35-50 euros (dîner).

Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Bayonne : "Le Café du Musée", ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François Hollande 25/09/2015 12:03

Bravo pour ce retour cher Roger. Et merci encore pour ces belles adresses.

toutnestquelitresetratures 25/09/2015 17:04

quid de FH ?