Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

La mort d'un homme de bouche et de cinéma, Patrick Delauneux

Il a été compagnon de route de Claude Chabrol pendant 30 ans, son directeur de production, voyageant avec lui dans la province française au gré des tournages qui, tous, se déroulaient à proximité de quelque lieu de bouche. Il nous a quittés voilà quelques jours. Patrick Delauneux a ainsi parcouru la France à la carte. Celle des produits régionaux, des vins itou et, à Paris, il a reproduit les choses à l'identique, passant la serviette autour du cou dans les bons endroits ici ou là, le Bistrot Paul-Bert dans le 11e en tête avec l'ami disparu en février 2012, le fort en gueule et en talent Michel Picquart - le fondateur de la bistronomie parisienne -, chez Pierre Gagnaire et Alain Dutournier comme dans bien d'autres. Souvent, j'ai partagé l'assiette et le verre avec lui. Sa passion de la table et du vin est toujours restée intacte. A un moment, il avait même franchi le rubicond et ouvert une table bistrotière rue du Faubourg-Montmartre, Le Bistro de Gala, où régnait une ambiance de bons copains, où le monde du cinéma - mais aussi du show-bizz - avait ses habitudes. En hommage, je répète ici les mots que j'avais prononcés lors des obsèques de Michel Picquart au Père Lachaise : "Dans le Cinquième Livre de François Rabelais, celui-ci délivre un ultime message dans l’Oracle de la Dive Bouteille qui tient en un seul mot : « Trinch », c’est-à-dire « Bois ». Dans l’Abbaye de Thélème, une communauté laïque imaginée par François Rabelais dans Gargantua qui est le contre-pied de l’institution monacale, la règle est : « Fais ce que voudras ». De la vie des Thélémites, François Rabelais nous dit : « Grâce à cette liberté, ils entrèrent en louable émulation de faire tous ce qu’ils voyaient plaire à un seul. Si l’un disait : « Buvons, tous buvaient ». C’est pourquoi je vous invite à cette règle en concluant par l’acclamation rabelaisienne : « Buvons ! Buvons ! Buvons ! ». A ses enfants, Marie-Aurore et Greg... (photo prise au Bistrot Paul-Bert avec le grand Antoine Arena, vigneron corse, avec qui il aimait partager l'assiette et le vin).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article