Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

"Peyo l'Ami Jean" nous a quittés : à un Grand Basque la Patrie reconnaissante


C'était une figure du Pays Basque à Paris. "Peyo l'Ami Jean", Pierre Pagueguy, s'en est allé au paradis des restaurateurs à l'âge de 78 ans. En 2003, il avait cédé son emblématique bistrot de la rue Malar dans le 7e arrondissement, "L'Ami Jean", à Stéphane Jego, un ancien second de Yves Camdeborde à "La Régalade" (Paris14e). Depuis, il passait sa retraite chez lui, au Pays Basque.


Pierre Pagueguy, originaire de Saint-Esteben, était monté à la capitale alors qu'il avait quatorze ans. Ensuite, il fait de son antre, proche de l'Assemblée nationale et des anciens studios de la télévision de Cognacq-Jay, une institution basque parisienne. Sa table était fréquentée par un public d'hommes politiques, d'agriculteurs qui venaient au Salon chaque année, de rugbymen, de journalistes, d'artistes et d'artisans du goût de sa chère cuisine basque élargie aux deux côtés des Pyrénées.


Le grand Roger Couderc -- "Allez les petits", le "seizième" homme de l'équipe de France de rugby -- y tenait ses agapes, comme d'autres, tel Georges de Caunes, qui sacrifiait au rite de sa paella, des députés régionaux de tous bords politiques, Jean-Pierre Destrade et Michel Inchauspé, François Bayrou ou Jean Espilondo, l'ancien champion de pelote basque Pierre Lissar, le pilier international du XV de France Pascal Ondarts comme les "gros pardessus" de la Fédération, Albert Ferrasse et Guy Basquet, le chanteur Michel Etcheverry, jusqu'à un grand public basque qui envahissait la rue, toutes bandas déployées, comme lors de la finale de l'année 1982, perdue par l'Aviron Bayonnais face à Agen.

Les obsèques se sont déroulées lundi 30 janvier en la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne dans une nef bondée, où l'on reconnaissait Stéphane Jego, Pierre Cachau, ancien bistrotier basque proche de l'Hôtel Drouot de Paris, le boulanger Jean-Luc Poujauran, Michel Etcheverry, Jean-Louis Calméjane, ancien journaliste de la défunte ORTF et de France Télévision, et Pierre Tourlier, le chauffeur de François Mitterrand.


Et, bien sûr, l'un de ses plus fidèles clients parisiens, le cardinal basque Roger Etchegaray, âgé de 94 ans, natif d'Espelette, avait tenu à envoyer à la famille de "Peyo l'Ami Jean" un message d'hommage…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article