Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 17:01
Jean Miot, le baron gourmet de la presse française tire sa révérence
Jean Miot, le baron gourmet de la presse française tire sa révérence
 
Une silhouette façon IIIe République, des noeuds papillons flamboyants, des favoris aux joues, un cigare cubain aux lèvres - membre du Club des amateurs de havane - ou une éternelle pipe - il appartenait à la Confrérie des Maîtres-pipiers de Saint-Claude -, Jean Miot, baron de la presse française pendant 50 ans, était aussi un gourmet qui s'attablait avec délectation, la serviette juste glissée dans son col de chemise, pour quelque repas à la manière rabelaisienne.
 
Ce personnage balzacien - qui aurait pu être un des personnages de "La Rabouilleuse" dans lequel Balzac évoque le restaurant "La Cognette" à Issoudun et que Jean Miot fréquentait assidûment - nous a quittés à 77 ans le 18 avril dans sa maison de Saint-Denis-de-Jouhet, dans le Berry, là où il était né 30 juillet 1939.
 
Fils d'un professeur de musique et accordeur de pianos, il commence sa carrière à "L'Eclair du Berry" avant d'intégrer "Centre-Presse" à Poitiers. Il aura été localier, secrétaire de rédaction, chroniqueur gastronomique, lui qui était amateur de bonne chère et de bons vins, avant de diriger plusieurs titres du groupe Hersant et devenir Directeur-délégué du "Figaro" de 1980 à 1993, puis Président de Conseil de surveillance jusqu'à 1996, quand il accède à la présidence de l'AFP (jusqu'à 1999). En 2008, il a publié "La Passion de la Presse" (Editions du Rocher).
 
Il avait aussi dirigé le Syndicat de la presse parisienne de 1986 à 1996, s'affrontant à son alter ego syndical à la CGT du Livre, Roger Lancry, autre homme de bouche qui, en dépit de l'affrontement des conflits, partagera avec lui quelques tables bistrotières parisiennes pour régler des négociations difficiles, notamment le conflit avec l'imprimeur Jean Didier et celui avec les NMPP. Pour, avec le temps, devenir un ami et un de ses compagnons de table qui, d'ailleurs, a prononcé son oraison funèbre lors de la messe qui s'est tenue en son hommage à Levallois-Perret.
 
Ce franc-maçon affirmé taillait aussi dans l'assiette avec le monde politique. Michel Charasse, qui était le guide gastronomique de François Mitterrand ; Jean-Pierre Soisson, le député-maire d'Auxerre, qui l'emmenait chez un deux étoiles Michelin,  "Greuze" de Jean Ducloux à Tournus (Saône-et-Loire) ; de même Roland Dumas qui ne détestait pas les délices de la table.
 
A l'AFP, où j'ai travaillé sous son mandat pendant quatre ans aux informations générales, pour la rubrique gastronomie, il recevait dans son bureau autour de son vin berrichon préféré, le reuilly - celui de Claude Lafond particulièrement -, le quincy et le sancerre. A table, il ne dédaignait pas la cuisine régionale, s'attablant au "Quincy" de Bobosse (Paris 12e), pour des agapes dignes de la république des gourmets, avec la caillette ardéchoise, le lapereau au vin blanc, le cassoulet, le lièvre à la royale, le pot-au-feu en vessie, le chou farci et les écrevisses pattes rouges. Côté viandes, son préféré était "L'Opportun" (Paris 14e) de Serge Alzerat, voisinant avec Jacques Chirac, dans ce centre de beaujolothérapie, de dépistage de la pépie et de prophylaxie de la soif.
 
Et, pour l'anecdote, chaque fois que je le rencontrais, il me saluait avec "un Feuilly peut en cacher un autre", faisant référence à mon frère Pierre, une des figures de l'AFP depuis près de cinquante ans, aujourd'hui directeur régional en Nouvelle-Aquitaine, après avoir été directeur en Allemagne à Berlin, puis en Autriche à Vienne. Tous deux, nous nous unissons pour dire notre tristesse en pensant aux moments de partage autour d'une bonne table. Là, où tu es, Jean, bon appétit et large soif !
 

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories