Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 09:41
Amicale du Gras (AdG) : "Un saucisson pur cochon, ça n'existe pas !"
Amicale du Gras (AdG) : "Un saucisson pur cochon, ça n'existe pas !"
Amicale du Gras (AdG) : "Un saucisson pur cochon, ça n'existe pas !"
Amicale du Gras (AdG) : "Un saucisson pur cochon, ça n'existe pas !"
 
"Le cochon habite une petite cabane et ne fait rien de la journée. On le nourrit à ne rien faire et cependant, il grogne sans arrêt. Il est sale et renfrogné et pourtant, on le tolère, à cause du lard. Il devient tellement gros que c'est une honte. Les gens des villes, au lieu de dire "cochon" comme tout le monde, préfèrent l'appeler "porc". D'ailleurs, un saucisson pur cochon, ça n'existe pas." Ces propos du grand poète de la  Butte Montmartre Bernard Dimey, cité par le regretté cuisinier Christian Parra dans son livre "Mon cochon de la tête aux pieds" (Payot, 1998), sont répétés à satiété par Frédérick e. Grasser-Hermé, Madame le Président de l'Amicale du Gras (AdG) qui réunit graleuses et graleurs autour de l'amour du lard.

Faut-il rappeler que FeGH grale haut et fort que le gras n'est pas un gros mot et que le cochon relève le groin. Parce que cette "agitateur culinaire" est pour la paix des cochons et qu'elle jette les guerres picochrolines aux orties. Son "lard culinaire", ce ne sont que carpaccio de longe de cochon, porchetta, couenne de lard sauce mayo au wasabi, zampone dont la légende colle à la couenne, moules à la sobrassada et au riz noir, groin de cochon farci, goulasch de fesse de cochon au citron confit, sain de lard, le saindoux, calda-calda au speck, cochon de lait grillé, rillettes à la fève Tonka, fais-moi du couscous chéri, mais au cochon fermier, huîtres aux chipolatas, queue de cochon au caviar, pastrami de langue de cochon, carré de Monsieur cochon, hochepot au "sosse" et macaroni, pieds de cochon en salade, tarte carbonara à la pancetta et autres gracieusetés.

Tout cela vous le retrouverez dans sa somme "Que ceux qui aiment le cochon me suivent", avec 80 recettes pour l'Amicale du Gras cuisinées dans l'excès", livre dans lequel vous apprendrez aussi tout sur les gens qui font le cochon ici ou là, les bons ustensiles du cuisinier, les morceaux de la bête et, bref, tout sur le cochon dans lequel, comme chacun sait, tout est bon. Pour autant, on n'oubliera pas que tous les cochons ne sont pas bons, et qu'il faut choisir le sien avec amour. Avec FeGH, vous êtes dans "la défonce du cochonmateur" mais, comme le disait Bernard Shaw, "on apprend rien des gens raisonnables !". Bon appétit et... large soif !
 
 
"Que ceux qui aiment le cochon me suivent, 80 recettes pour l'Amicale du Gras cuisinées dans l'excès" (Hachette Cuisine, octobre 2015, 34,95 €).

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories