Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 10:57
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?

A fleur de plage de La Concha et non loin de la Catedral del Buen Pastor se niche une adresse de coeur et d'esprit que les indigènes d'ici vantent avec raison. "La Espiga", bar à tapas et restaurant, est tenue en famille depuis des lustres. L'endroit fait partie du parcours obligé des aficionados des pintxos et autres tapas à grignoter de comptoir en comptoir.

Derrière la façade, il se joue chaque jour que Dieu fait une partition gourmande de haute qualité. Sur le long bar de cet endroit à l'élégance contemporaine sont alignées pintxos et tapas de toutes sortes : anchois, sardines, hongos (cèpes) cuits à la plancha, tortilla de pommes de terre, crevettes à la plancha, piments grillés, callos (tripes) à la madrilène, artichauts aux anchois, morue pil-pil, jamòn iberico, chipirons en su tinta, salade russe, gambas à l'ail, etc.

Au restaurant, avec quelques tables au bout du bar ou dans l'élégante salle à manger en sous-sol, ce seront les kokotxas de merlu, le morro de ternera (veau), le txangurro (araignée de mer) à la donostiarra, les poissons qui semblent sortir de l'onde toujours cuits à la perfection et la côte de boeuf maturée comme nulle part ailleurs.

Côté cave, le choix est des plus judicieux entre, parmi d'autres, le friand txakoli, les crus de La Rioja, comme le Imperial ou encore la crianza de Luis Cañas (issu de tempranillo et de 5 % de garnacha). L'ambiance est très locale - les touristes sont souvent confinés dans la vieille ville -, de bon ton, entretenue par les habitués qui trinquent à la régalade et un service toujours de bonne humeur.

"La Espiga", faites-en une adresse confidentielle, et allez-y avec le nez en éveil, la gourmandise aux lèvres, le palais en fête et le coeur au ventre. Bon appétit et large soif ! Hasta pronto.
 
"La Espiga" - Calle San Marcial 48, San Sebastian - Donostia. Tél. : 34 943 421 423. Ouvert tous les jours de 10 heures à minuit.
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?
San Sebastian-Donostia : "La Espiga", ça vous dit quelque chose ?

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans A boire et à manger
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories