Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

L'aïgo boulido, ça vous dit quelque chose ?
L'aïgo boulido, ça vous dit quelque chose ?
L'aïgo boulido, ça vous dit quelque chose ?


En Provence où il faisait partie du gros souper de la veille de Noël, dans le Rouergue et dans le Vivarais, on dit aïgo boulido, bouido ou bullido. C'est de "l'eau bouillie" ou soupe à l'ail et à l'huile servie sur des tranches de pain rassis frottées à l'ail.

C'est l'un des plus anciens plats traditionnels qui, comme l'affirme le dicton, "l'aïgo boulido sauvo lo vito", "la soupe à l'ail sauve la vie". On portera à ébullition un litre d'eau, puis on assaisonnera avec une cuillerée à café de sel et six gousses d'ail écrasées.

Ensuite, on laissera bouillir une dizaine de minutes, puis on ajoutera une branche de sauge, fraîche de préférence, 1/4 de feuille de laurier et une petite branche de thym.

Après avoir retiré l'ensemble du feu, on laissera infuser quelques minutes. Puis, on ôtera les herbes et on liera avec un jaune d'oeuf.

On versera sur du pain de campagne rassis arrosé d'huile d'olive, sur lequel on pourra poser un oeuf préalablement poché dans le bouillon. A ce bouillon, on ajoutera deux tomates épépinées et hachées, une petite branche de fenouil, une pincée de safran, un morceau d'écorce d'orange séché et quatre petites pommes de terre émincées.

Michel Bras, dans son restaurant "Lou Mazuc" à Laguiole (Aveyron), voilà plus d'une quarante d'années le proposait déjà dans un antre gourmand alors sis en plein centre de Laguiole. Bon appétit et... large soif !
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article