Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Le damas noir, ça vous dit quelque chose ?
Le damas noir, ça vous dit quelque chose ?
Le damas noir, ça vous dit quelque chose ?

Le damas noir du Puy-de-Dôme, c'est la syrah présente dans l'ancien vignoble de Riom. On ne le confondra pas avec le damas rouge que Pulliat mentionnait dans Les Mille variétés de vignes (Coulet Ed. Montpellier, 1888) et dans Les raisins précoces pour la vigne et le vin (Coulet Ed. Montpellier, 1897) comme une variété hâtive cultivée en Auvergne et aux environs de Brioude. Ici, il s’agit donc de la petite syrah auvergnate ressuscitée comme damas noir par un vigneron du cru, Pierre Goigoux associé à sa femme Christine.

A Châteaugay, c'est sur les pentes les plus méridionales à 400m d’altitude, sur des sols argilo-calcaires du piémont volcanique que renaît ce damas noir. Une quinzaine d’années de recherches et de recensement à travers tout le vignoble ont été nécessaires. Tout comme des dizaines d'analyses pour évaluer et suivre l’état sanitaire des plants repérés puis greffés. La disparition de ce cépage d’exception a toujours fasciné Pierre Goigoux et, depuis 2011, il l'a réintroduit sur ses meilleures parcelles. C'est ainsi que le damas noir réapparaît aujourd'hui dans sa plus belle robe !

Ce grand militant de la cause auvergnate a d'ailleurs pour ambition de redonner aux vins de la région leurs lettres de noblesse, comme jadis au milieu du XIXe siècle. Depuis 1989, après un Bepa viticulture à Mâcon, puis le lycée viticole de Beaune et une formation de gestion au lycée de Marmilhat avec un Btsa, il est installé en contrebas des coteaux de Châteaugay sur le Domaine de la Croix Arpin sur un peu moins de vingt hectares à Pompignat.

Sa première cuvée de damas noir, il l'a mitonnée dans des fûts de chêne autrichien : il compte faire de ce cépage autochtone quasiment disparu depuis un siècle une des vedettes de sa production, dans laquelle il compte aussi une cuvée dite premium déclinée en chardonnay et en pinot noir sous le nom de « La Frondeuse », ainsi que du côtes-d’Auvergne AOC châteaugay (en chardonnay, gamay et assemblage de gamay et pinot noir) et chanturgue (gamay et pinot noir, lorgnez vers le coq au vin).

Du bon, du friand, du joli vin pour tous les jours et qui laisse augurer un bel avenir. Bon appétit et large soif !

« Domaine de la Croix Arpin ». 63119 – Châteaugay (Pompignat). Tél. : 04 73 25 00 08.
 

Le damas noir, ça vous dit quelque chose ?
Le damas noir, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article