Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

Plaisirs charnels et tailleurs Chanel...
Plaisirs charnels et tailleurs Chanel...

Dans ses "Calepins parisiens" (qui paraîtront sûrement un jour), l'ami Jean-Pol Baras, qui fût diplomate en poste pour la Belgique à la Délégation générale Wallonie-Bruxelles, grand amateur de bonnes tables parisiennes, rapporte une citation de David McNeil dans son livre "28, boulevard des Capucines" (éd. Gallimard) : « Jolies passantes de Passy - Je me demande souvent si - Dans les plaisirs qu’on dit charnels - Vous gardez vos tailleurs Chanel… ».

C'est le 27 janvier 1997, David McNeil donne un concert exceptionnel à l'Olympia, au 28 boulevard des Capucines, avec tous ses copains chanteurs, juste avant que la prestigieuse salle ne fasse peau neuve. Il évoque dans ce livre ses souvenirs truculents ou graves qui le lient à chacun d'eux.

On ne s'ennuie pas à l'évocation de ces anecdotes qui révèlent la nature artistique profonde de David McNeil, mais aussi son côté joyeux, sensible, et de fidèle camarade.

Ce récit est conçu comme une fête, à l'image de ce concert où chacun a apporté un peu de sa personnalité, le lecteur est emporté dans son tourbillon. Au fil des pages, on retrouve çà et là une trace de tous les invités : Alain Souchon, Laurent Voulzy, Renaud, Robert Charlebois, Julien Clerc, et, un peu plus loin de nous, Yves Montand, Robert Doisneau ou Marc Chagall, dont David McNeil est le fils.

Allez à demain et... bon appétit et large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article