Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

Bidart : "Ahizpak", ça vous dit quelque chose ?
Bidart : "Ahizpak", ça vous dit quelque chose ?



C'est l'histoire de trois sœurs* qui, comme les trois mousquetaires sont devenues quatre, Yenofa, Delphine et Nanou Arangoïts - et désormais la quatrième, Cécile - qui ont ouvert en 2013, face à l'océan, une table joliment tournée sur le mode contemporain, avec de grandes baies vitrées, une ambiance sereine et beaucoup de bonne humeur. Cela s'appelle, "Ahizpak" qui veut dire, cela ne s'invente pas, soeurs en basque.

Et n'allez pas chercher ici une quelconque dramaturgie, prenez plutôt le plaisir de passer à table, parce que ces quatre-là, originaires du village d'Iholdy, animent le lieu avec talent. En salle, Delphine, Nanou et Cécile, et en cuisine, la plus jeune, Yenofa qui a fait ses universités gourmandes chez les frères Ibarboure à Bidart, Michel Guérard à Eugénie-les-Bains, Jean-Marie Gauthier au Palais à Biarritz, au Ritz, au C'Amelot et au Violon d'Ingres à Paris avec Christian Constant. Sans oublier que, dès leur première installation à Biarritz en 2007, elles ont eu comme mentor le regretté Christian Parra (ex-L'Auberge de la Galupe à Urt).

Le style maison, c'est avant tout la carte du produit et une addition qui sait raison garder. La cuisine est ciselée avec art, entre maquereau mariné en rémoulade de raifort, cappuccino de pomme de terre aux escargots, délicieuses ravioles de canard aux olives, merlu et crevettes à la semoule et maigre aux écailles de tomate, rapportés de la pêche de Saint-Jean-de-Luz, paleron de boeuf, crêpe en soufflé à l'orange et fraises rhubarbe au fromage blanc.

Tout cela, ajouté de quelques crus n'entamant guère l'addition, fait le miel d'un public qui en redemande. Allez-y en n'oubliant pas de réserver, succès - au déjeuner comme au dîner - oblige. Bon appétit et large soif !

- "Ahizpak". Avenue de Biarritz, 64210 Bidart. Tél. : 05 59 22 58 81. Fermé mercredi au déjeuner et dimanche. Carte : 40-60 €.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article