Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Michelin 2018 : ce que vous devez savoir sur le guide qui paraîtra le 9 février
Michelin 2018 : ce que vous devez savoir sur le guide qui paraîtra le 9 février


Les rumeurs, pronostics et pressions battent leur plein pour le guide Michelin. Comme chaque année, le guide suscite quoiqu'il arrive l'intérêt. L'édition 2018, qui paraîtra le vendredi 9 février, mais dont le palmarès sera dévoilé le lundi 5 février, est d'ores et déjà commentée par les medias. Le guide Bib gourmand 2018 sortira le mercredi 17 janvier.

Mais commençons par le début de ce qui pourrait être la vraie révolution pour Michelin : celle, semble-t-il en discussion dans le groupe, d'une prise de participation dans la filiale papier qui édite le guide, Michelin Travel Partner, histoire d'apporter quelques liquidités à une entreprise qui ne gagne pas d'argent (et même en perd), avec des ventes en régression: 51.659 ventes annuelles en 2017 (source Edistat). Deux noms sont souvent cités : LVMH, qui ne semble plus tenir la corde, au détriment de la Compagnie financière Rothschild. D'ailleurs, l'achat par Michelin de 40 % du groupe Fooding ne préfigurait-elle d'ailleurs pas un nouveau positionnement ?

Pour ce qui concerne les trois étoiles de ce nouveau millésime, sachant que Sébastien Bras a d'ores et déjà rendu les siennes, tous les pronostics sont sur la table. Le site Atabula lance sa liste, avec pas moins de 20 restaurants possibles. Courage, il ne prend guère de risques de se tromper, frappant large, sachant que Michelin pourrait aussi la décerner à plusieurs établissements. Le nouveau rédacteur en chef du guide, Gilbert Garin, 54 ans, qui a remplacé en début d'année dernière l'Allemande Juliane Caspar, étant néanmoins réputé comme un brin conservateur. Il était auparavant inspecteur du guide depuis 2004.

Les tables ont été sélectionnées parmi les détenteurs (84) de deux étoiles en 2017 sur la base de visites (relativement) récentes et en fonction des commentaires de guides, journaux et blogs. Et avec un critère d'importance : le fait que les tables deux étoiles ont attendu en moyenne 6 ans et 9 mois pour atteindre le graal de la troisième étoile.

Les chefs Jérôme Banctel, de la Réserve Paris, et l'Argentin Mauro Colagreco, du Mirazur à Menton (par ailleurs meilleur restaurant français dans le palmarès des World's 50 Best Awards, à la quatrième place) sont parmi les mieux placés.

- A Paris, le Ritz avec Nicolas Sale, le Clarence de Christophe Pelé, le Meurice d'Alain Ducasse, le Grand Restaurant de Jean-François Piège sont dans les tuyaux.

- A Lyon et alentours, ce sont la Mère Brazier de Mathieu Viannay et le Neuvième Art de Christophe Roure, La Pyramide de Patrick Henriroux (Vienne).

- A Annecy et dans la région, Le Clos des Sens de Laurent Petit, la Maison des Bois de Marc Veyrat (Manigod) et le restaurant de Yoann Conte (Veyrier-du-Lac).

- En Provence, Christophe Bacquié (Le Castellet) et La Villa Madie avec Dimitri Droisneau (Cassis).

- En Alsace, Le Chambard d'Olivier Nasti (Kaysersberg) et la Villa Lalique de Jean-Georges Klein (Wingen-sur-Moder).

- Dans l'Ouest, Christophe Coutanceau (La Rochelle), l'Auberge des Glazycks d'Olivier Bellin (Plomodiern) et La Marine d'Alexandre Couillon qui a joliment transformé son restaurant (Noirmoutier-en-l'Île).

- Dans la Marne, Les Crayères avec Philippe Mille (Reims).

A suivre. Et, bon appétit et large soif !
 

Michelin 2018 : ce que vous devez savoir sur le guide qui paraîtra le 9 février
Michelin 2018 : ce que vous devez savoir sur le guide qui paraîtra le 9 février
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 30/01/2018 12:39

Un restaurateur ami a invité tous ces potes pour remplir avec le meme Menu quand il savait que vous veniez !
De grâce pas 2* à la villa lalique