Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Paul Bocuse : l'hommage du Guide Michelin
Paul Bocuse : l'hommage du Guide Michelin
 
Le guide Michelin a salué la mémoire de Paul Bocuse, seul chef au monde à détenir trois étoiles depuis 53 ans, disant être "en deuil d'une de ses figures les plus emblématiques", dans un communiqué.

Paul Bocuse, décédé à l'âge de 91 ans, était auréolé de trois étoiles depuis 1965 par le guide Michelin pour son auberge de Collonges-au-Mont-d'Or.
 
"Figure iconique de la cuisine française, Paul Bocuse a oeuvré tout au long de sa vie au rayonnement de la gastronomie française et à la valorisation du métier de cuisinier, qu'il a révolutionné", a commenté Claire Dorland-Clauzel, membre du comité exécutif du groupe Michelin.

"Comme tous les membres de la famille de la gastronomie française, le guide Michelin est aujourd'hui en deuil d'une de ses figures les plus emblématiques", a ajouté le directeur international des guides Michelin, Michael Ellis.
 
"L'expérience de la cuisine de Paul Bocuse dépassait la perfection technique; elle créait une émotion inoubliable", a-t-il dit.
 
Le guide rouge a souligné que Paul Bocuse avait "formé des générations de chefs avec pour toujours la volonté de leur apprendre à respecter le produit et à imaginer une cuisine simple mais de goût", et "fait rayonner l'excellence à la française aux quatre coins du monde".
 
"Sa soupe aux truffes, son loup en croûte, sa poularde en vessie, ses rougets en écailles de pommes de terre sont autant de plats devenus aujourd'hui incontournables dans le paysage gastronomique mondial, et qui ont permis au monde entier de découvrir les richesses de notre terroir", a salué le guide gastronomique, qui doit dévoiler le 5 février son édition 2018 (NDLR - Le Guide 2018 étant déjà imprimé au moment du décès de Paul Bocuse, le restaurant conservera ses 3 étoiles dans la nouvelle édition).
 
Les obsèques de Paul Bocuse auront lieu le vendredi 26 janvier 2018 à 10 h 30 à la Cathédrale Saint-Jean à Lyon. Tous les chefs présents - selon la volonté de l'Empereur des Gueules - ont été priés d'arborer toque et veste blanches.
 
On lira aussi le livre d'Eve-Marie Zizza-Lalu, "Le feu sacré" (Editions Glénat, 45,50 €) qui raconte l'itinéraire de Paul Bocuse et on retiendra l'hommage de Bernard Pivot : "Avec la mort de Paul Bocuse, la poularde n'est plus demi-deuil, elle est inconsolable et en grand deuil".
 
Gageons que vendredi au déjeuner, à Lyon, à Collonges-au-Mont-d'Or, dans toute la France et bien au-delà, les fourchettes, les couteaux et les verres seront plus vibrants que jamais, avec une pensée pour Monsieur Paul. Bon appétit et large soif !
Paul Bocuse : l'hommage du Guide Michelin
Paul Bocuse : l'hommage du Guide Michelin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article