Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Bayonne : La Table de Pottoka, gare aux morilles !
Bayonne : La Table de Pottoka, gare aux morilles !

La Table de Pottoka à Bayonne, ça vous dit quelque chose ? Elle qui s'affirme depuis son ouverture, voilà deux ans, comme une adresse incontournable de la ville, reste quasiment ignorée par le Guide Michelin - consternant en 2018 -  qui se contente d'un commentaire laconique : "Après le succès de son Pottoka parisien (dans le 7e arrondissement), le chef revient à ses racines bayonnaises (NDLR - En fait, il est natif de La Bastide-Clairence, Pyrénées-Atlantiques). Il compose des plats de bistrots inspirés du meilleur de la production du Sud-Ouest, dont la poitrine de cochon crousti-fondante pourrait devenir l'ambassadrice ! Peut-être la meilleure adresse de la ville."

Que de conditionnels, alors que Sébastien Gravé concocte chaque jour une cuisine d'inspiration personnelle qui la place à un très haut niveau de qualité. Vous êtes là dans la grande table qui manquait face à l'atonie des ambitions gastronomiques des restaurants bayonnais.   

Dans un décor de style, élégant et sans ostentation, mêlant le bois et la pierre, les luminaires et le zinc griffé Nectoux, Sébastien Gravé ne brade pas le produit. Il signe une cuisine percutante, offre une approche intelligente et généreuse de la table, montre un appétit de la vie - avec sa femme Laure -, cajole les clients autour d'un service en verve et, en fin de compte, mérite l'éloge et le détour.

 Pour meilleure preuve, ce plat de saison que sont les asperges, les coquilles Saint-Jacques et les morilles tout en délicatesse et saveurs magnifiées. Allez-y de ma part et, bien sûr, bon appétit et large soif !

- La Table de Pottoka. Tél. : 05 59 46 14 94 (il est préférable de réserver). Fermé dimanche et lundi. 

Bayonne : La Table de Pottoka, gare aux morilles !
Bayonne : La Table de Pottoka, gare aux morilles !
Bayonne : La Table de Pottoka, gare aux morilles !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article