Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

Vingt en Vrac de Philippe Quesnot, ça vous dit quelque chose ?
Vingt en Vrac de Philippe Quesnot, ça vous dit quelque chose ?
 
Philippe Quesnot aime le vin. Les éditions de l'épure aussi. Elles publient son "Vingt en Vrac" après son "Trente nuances de gros rouge".

"Y a des jours avec et y a des jours sans, des jours on fait des claquettes et des jours on attend". La chanson de Tom Novembre en tête, raconte Philippe Quesnot, j'ai attendu le facteur impatiemment. Dès 9 heures, Monsieur Colissimo frappait à mon huis avec un premier colis que j'ai posé sur la table dans l'attente de la tournée de l'homme à la mobylette jaune. Bingo ! Onze heures, deuxième colis, cette fois une enveloppe à bulles et j'ai entamé mon petit cérémonial. L'attente, la montée d'escalier, je suis un adepte du désir du plaisir à venir."
 
"Après effeuillage en règle, ajoute-t-il, j'avais là le premier exemplaire de "Vingt en Vrac" et un superbe sommelier réalisé dans les ateliers d'Yves Charles à Thiers, magnifique cadeau dont le bois est issu d'une barrique de l'ami Georges Descombes. Un bois du Beaujolais, le beaujolais qui est sans conteste mon vin préféré. Ma nature m'y poussait, Yves Charles m'y précipite, désormais lui et moi sommelier."
 
Après « Trente nuances de gros rouge », l’âge venant, Philippe Quesnot se contente cette fois de « Vingt en vrac », avec une préface illustrée de Michel Tolmer.

Sorti in-extrémis de la file qui le menait tout droit à la salle de télé, Philippe Quesnot a compris que la seule façon qu’il aurait désormais d’éviter la maison de retraite serait de courir sans se retourner à travers tout le territoire, en quête d’aventures qui risquent fort d’être de moins en moins à sa gloire. « Vingt en vrac » relate ses nouvelles aventures vinesques… à travers vingt petites nouvelles picaresques écrites avec talent.
 
"Vingt en Vrac", par Philippe Quesnot (Les éditions de l'épure), 12 €.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article