Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

La mouclade, ça vous dit quelque chose ?
La mouclade, ça vous dit quelque chose ?

"Vous aimez la mouclade ? - Qu'est-ce que c'est ? - Des moules à la crème... Un plat d'ici. Malgré lui, Maigret essayait d'identifier un goût de... de... de quoi voyons ? Une légère pointe... à peine de fumet... Du curry ! triompha-t-il. Je parie tout ce qu'on voudra qu'il y a du curry." (Georges Simenon, "La Maison du juge", 1942). 

Eh oui, la mouclade contient bien du curry. Ce régionalisme de l'Ouest, attesté dès le XIIIe siècle, est composé de "moucle", variante dialectale de "moule", et du suffixe "-ade". La mouclade désigne donc une sorte de ragoût de moules de bouchot au vin blanc arrosé d'une crème au curry, originaire de Poitou-Charentes.

D'autres régions, sur les côtes atlantiques et méditerranéennes de la France, ont repris ou modifié la recette originelle : on parle ainsi également de mouclade bretonne ou sétoise.

La mouclade charentaise, ou saintongeaise, se prépare avec des moules de bouchot, des échalotes, du beurre des Charentes, des jaunes d'œuf, du pineau des Charentes (ou du vin blanc sec charentais ou du cognac selon les recettes), de l'ail, un bouquet garni et de la crème fraîche. On ajoute du safran dans la mouclade saintongeaise et du curry dans la mouclade fourasine. Et comme c'est le début de la saison des moules, ne vous privez pas !

Bon appétit et large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arnaud Julien 22/06/2018 10:15

Pour rester dans les suffixes -ade, tu connais certainement l'éclade de moule en Charente-maritime ! Amitiés !

toutnestquelitresetratures 22/06/2018 10:22

A Oléron, on cuit les moules sur un lit d'aiguilles de pin qui sont mises à feu.