Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

L'Amicale du Gras : un menu démocratique avec 93 Zone Sensible et Parti poétique à Saint-Denis
L'Amicale du Gras : un menu démocratique avec 93 Zone Sensible et Parti poétique à Saint-Denis
L'Amicale du Gras : un menu démocratique avec 93 Zone Sensible et Parti poétique à Saint-Denis
L'Amicale du Gras : un menu démocratique avec 93 Zone Sensible et Parti poétique à Saint-Denis


C'était un jour de juin dernier à Saint-Denis. L'Amicale du Gras, une des associations "secrètes" de la planète gastronomique, tenait son déjeuner bi-annuel avec 93 Zone sensible et Parti poétique dans la ferme urbaine de Saint-Denis, un centre de production d'art et de nourriture.

Il y avait là quelques "graleuses et graleurs" patentés autour de ce gras qui, on le sait, est provocateur de goût, et tous, de dévorer un gras sans gras ! Parce que, chaque jour, on découvre qu'un gras peut-être maigre et qu'un maigre doit être gras. Vous avez pigé, comme dirait la Présidente de l'Amicale du Gras, la toujours pimpante Frédérick-Ernestine Grasser-Hermé ?

A l'apéro graleur donc, le jambon de Félix Torre de la race nustrale, les légumes grillés du potager de Zone Sensible sur le pain de Benoît Castel (Paris 20e), la ricotta salée de Rina de Corleone, les olives de Cédric Casanova, les artichauts et les tomates de Filippo Giarolo.

En guise de couscous royal républicain, le cochon nustrale rôti à la broche, à la salamoghja, un jus de montagne aux herbes sauvages, et de l'épaule d'agneau façon mechoui avec semoule, merguez, légumes au bouillon, harissa arrangée avec le talent de Jaffar Achour du Zerda Café (Paris 10e).

En issues sucrées, les fraises du moment à la chantilly signées Benoît Castel, le clafoutis cerises pistaches griffé Mathieu Bucher sur une recette de la graleuse Monique Duveau et le miel béton d'Olivier Darné de la récolte du jour.

Si le café se nomme désir, cela ne peut qu'être un assemblage fulgurant d'Hippolyte Courty de L'Arbre à Café.

Quant aux vins bus et approuvés, sur une sélection de Nicolas Stomboni, il y en a pour tous les bons goûts, entre le terroir de Patrimonio en biodynamie de Muriel Guidicelli, les falaises escarpées de la Balagne avec Pierre Acquaviva et ses vins du Domaine Alzipratu, et aussi les merveilleux crus de Gérard Courrèges du Domaine Vaccelli (Granit Ajaccio en blanc et en rouge).

N'en jetez plus, vous aurez compris que la Corse était à l'honneur et, qu'après avoir rincé vos palais avec une petite bière de La Brasserie La Baleine, nos graleuses et graleurs - dont je suis - attendent avec impatience la prochaine tablée de la mi-novembre autour d'un pot-au-feu de cochon qui s'annonce mémorable.

Bon appétit et large soif !
 

L'Amicale du Gras : un menu démocratique avec 93 Zone Sensible et Parti poétique à Saint-Denis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article