Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

La Petite Périgourdine et Le Bougainville, tous les deux Coupe du Meilleur Pot
La Petite Périgourdine et Le Bougainville, tous les deux Coupe du Meilleur Pot

La Petite Périgourdine et Le Bougainville, tous les deux Coupe du Meilleur Pot

La Ville de Paris et sa maire Anne Hidalgo ont décidé d'honorer les bistrots, le 30 janvier 2019, ceux du quotidien qui, dès potron minet, offrent un service au comptoir et du boire et manger à toute heure. Les impétrants, 102 exactement, recevront la médaille de la Ville de Paris, à l'Hôtel de Ville.

Les vingt arrondissements se retrouvent parmi les promus d'un jury de professionnels et d'une sélection qui a été générée par l'Association pour l'inscription au patrimoine immatérielle de l'Unesco de la tradition et de l'art de vivre des bistrots et terrasses de Paris, présidée par Alain Fontaine, propriétaire du bistrot Le Mesturet dans le 2e qui, bien sûr, y figure aussi.

Un choix opportun dans la mesure où le Ministère de la Culture doit annoncer prochainement s'il présente cette inscription au patrimoine mondial de l'Unesco. 

Parmi les bistrots retenus, dont une vingtaine sont tenus par une femme, il y a des adresses antiques mais aussi d'autres plus contemporaines, mais surtout des gens qui entretiennent un art de vivre autour de la convivialité, du bien vivre et bien manger. Quelques adresses pour vous régaler : 

- Paris 1er

Le Bistrot Valois : sur une place désormais piétonnière, cet antre de bons vivants remplit sa fonction du bien boire et bien manger. Carte des crus bien fournie et nourritures roboratives. 1, place de Valois.

- Paris 2e

Le Bougainville : la 2ème et la 3ème génération de Maurel sont à la manœuvre de cet historique comptoir - depuis 1972 par Gilbert - tout de formica vêtu pour une cuisine ménagère de produits autour d'une formidable sélection de vins. 5, rue de la Banque. 

- Paris 4e

La Taverne Henri IV : Robert Cointepas n'est plus là pour répondre au téléphone "Ici Henri IV", dont la statue trône toujours en face de ce bistrot qui a vu passer des générations de flics grands ou moins, d'avocats au verbe acéré et de gourmets qui lèvent le coude. L'histoire se perpétue au fil des années. 13, place du Pont-Neuf.

- Paris 5e

Le Moulin à Vent : un bistrot antique des années 20 du siècle dernier que les étrangers adorent, mais c'est plutôt un restaurant qu'un comptoir. 20, rue des Fossés-Saint-Bernard.

La Petite Périgourdine : un comptoir haut en couleurs et qui sied un public d'habitués qui sait ce que boire veut dire. Les nourritures terrestres sont également fort bien traitées. 39, rue des Ecoles. 

Les Pipos : ici les élèves de l'X d'en-face ne dégaine pas la "tangente" (leur épée dans l'argot maison), mais taillent dans la saucisse sèche de Laborie à Parlan dans le Cantal et lèvent le coude à coup de beaujolais. 2, rue de l'Ecole-Polytechnique. 

Le Royal Saint-Jacques : on trinque au comptoir autour d'un fromage de tête, d'un plat mitonné dans un atmosphère inimitable de bistrot de quartier. 239, rue Saint-Jacques.

- Paris 7e

Le Bosquet : relooké façon nature et bucolique, le nouveau décor n'entame pas l'entrain des habitués qui trinquent autour des bons choix viniques du Basque Jean-François Trocellier, ancien basketteur devant l'Eternel. Les bourgeois de l'arrondissement lui font honneur. 46, avenue Bosquet.

- Paris 8e

L'Abordage : Bernard Fontenille continue de veiller sur le long comptoir et de bichonner des habitués qui font leur miel de petits plats mitonnés et de cochonnailles d'élite. 2, place Henri-Bergson.

- Paris 9e 

Bourgogne Sud : Gilles Breuil est originaire du Mâconnais dont, ici, il défend les crus et la cuisine avec talent. Carte des vins impressionnante et assiettes régionalistes jamais prises en défaut. 14, rue de Clichy.

- Paris 10e

Le Réveil du Xe : l'endroit emprunte son nom à un journal radical-socialiste de la lIIe République. Comme jadis du temps du père Vidalenc, on ouvre dès l'aube et le comptoir attire force leveurs de coude et de bons vivants. 35, rue du Château-d'Eau.

- Paris 11e

Le Bistrot du Peintre : un décor indémodable Art nouveau qui est une merveille, une terrasse très prisée, des vins plutôt bien choisis, il n'en faut guère plus ravir les étrangers, et les autres. 116, avenue Ledru-Rollin.

- Paris 14e 

L'Opportun :  centre de beaujolothérapie, dépistage la pépie, prophylaxie de la soif, le ton est donné chez Serge Alzerat qui a laissé la main à sa fille tout en pointant le bout de son nez, histoire de trinquer d'un coup de l'étrier autour d'un choix de crus beaujolais de son choix. 62, boulevard Edgard-Quinet.

- Paris 15e

Aux Sportifs Réunis - Chez Walczak : l'estaminet des années 50 a été conservé dans son jus. Comme en témoignent les photos en noir et blanc, il a vu passer nombre de vedettes du tout-Paris, entre Marcel Cerdan et Edith Piaf. Jean-Louis, champion du monde de… bordeaux, n'est plus là, mais la famille continue d'assurer.

- Paris 18e

La Bonne Franquette : cette antique adresse qui voisine avec la place du Tertre offre une carte des vins de haute volée mais, au comptoir ou en terrasse, les petits crus du Beaujolais et d'autres se lampent avec ardeur. 18, rue Saint-Rustique.

La Mascotte : une brasserie ouverte des l'aube et jusque tard dans la nuit qui offre une très belle sélection de crus d'ici ou là. En sus, le banc de l'écailler permet de "nettoyer" d'éventuels excès. Et le cadre tout nouveau tout beau est facturé sans suppléments. Michou est un habitué. 52, rue des Abbesses.

Chez Pradel : griffé 1897, le bistrot est tout nouveau tout beau. On y boit, on y mange dans la simplicité d'une cuisine qui ne cherche pas l'épate. Les vins sont de vignerons, donc on lèvera aisément le coude. 168, rue Ordener.

La Timbale : bistrot d'angle, l'endroit est un de ces nouveaux lieux qui pullulent en la capitale. Cantine d'habitués ou de passage, les nourritures sont de bonne facture et la carte des vins ne manquent pas de ressources. 2, rue Versigny.

Bernard Fontenille à L'Abordage, Coupe du Meilleur Pot - Le Bistrot du Peintre
Bernard Fontenille à L'Abordage, Coupe du Meilleur Pot - Le Bistrot du Peintre

Bernard Fontenille à L'Abordage, Coupe du Meilleur Pot - Le Bistrot du Peintre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article