Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Le Club des Cent, ça vous dit quelque chose ?

 

 

En 1912, à la veille de la Première guerre mondiale, trois gourmets, Louis Forest, rédacteur du journal Le Matin, Dominique Lamberjack qui représentait les automobiles La Zedel et M. Gaspari, grand amateur de festins, fondèrent une association gastronomique qui connût une grande célébrité, Le Club des Cent.

 

Pour en faire partie, il fallait non pas peser cent kilos, mais être parrainé par deux membres, afficher sa candidature durant des mois et passer un redouté examen de culture gastronomique et vinique au cours duquel chacun des 18 membres du jury pose une (redoutable) question.

 

Aujourd’hui, ils sont 150 membres, dont 100 titulaires, au-delà il faudra attendre le décès de l’un de ces derniers – ou l’exclusion d’un membre comme cela est arrivé à Christian Clavier pour manque d’assiduité - pour intégrer la liste des titulaires qui sont, depuis la création, limités à 100.

 

Parmi ceux-là – dont la liste est dite confidentielle -, on relève Bernard Pivot, Jean Solanet, le Président du Club des Cent, Jean Castarède et Erik Orsenna qui ont cosigné le livre « Les Cent Ans du Club des Cent » (Flammarion, 2011), Philippe Bouvard, Pierre Arditi et le chef d’orchestre Bruno Mantovani.

 

D’autres personnalités en ont fait partie, comme les critiques gastronomiques Curnonsky, Henri Gault et Christian Millau, les journalistes Jean Miot et Jean Ferniot. Mais on y vit aussi – ou encore – de célèbres hommes d’affaires comme Claude Bébéar, Martin Bouygues, Patrick Ricard, Henri de Castries, des hommes politiques comme Raymond Barre et Xavier Darcos, et d’autres comme Michel David-Weill, Maître Magnac, Eric de Rothschild qui organisa un fameux repas du Club des Cent au château Lafite-Rothschild en servant son millésime 1912, et de grands chefs comme Paul Bocuse, Joël Robuchon, Alain Ducasse, Jean-Pierre Vigato et Bernard Pacaud. Ou encore, Albert Frère, Guillaume Gallienne, Claude Imbert, Paul Lombard, Jacques Mailhot, Jean-Pierre Raffarin et Louis Schweitzer.

 

Les « centistes » - comme on les appelle – continuent toujours de perpétuer leur amour pour « sauvegarder et propager les traditions de la cuisine française, en développer le goût et faciliter la pratique ».  

 

De longue date, les membres du Club des Cent étaient réputés pour prodiguer leurs conseils au Guide Michelin. Mythe ou réalité ? Nul ne le sait vraiment.

 

Bon appétit et large soif !

Le Club des Cent, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article