Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Paysans occupés à tuer le cochon, de Pieter Brueghel le JeunePaysans occupés à tuer le cochon, de Pieter Brueghel le Jeune

Paysans occupés à tuer le cochon, de Pieter Brueghel le Jeune

 

 

Depuis 1993, la table gourmande de Jean-Pierre Xiradakis, le chantre du terroir régional, La Tupina, organise « La Tue-cochon », une fête traditionnelle en forme de repas de quartier et de partage citoyen. Ce sera le dimanche 10 mars toute la journée rue de la Porte-de-la-Monnaie, rue aménagée à Bordeaux par l’Intendant Louis Urbain Aubert de Tourny.

Unique en France, cet événement populaire est la seule Tue-cochon urbaine perpétrée depuis plus de 25 ans. Elle est notamment l’occasion d’offrir aux riverains un grand casse-croûte « tout cochon ».  

La Tue-cochon est une pratique ancienne dans les campagnes européennes. Elle consiste à abattre le cochon de la ferme. Cette coutume populaire est répandue depuis l’Antiquité et se déroule entre les mois de Décembre et Février. L’évènement se déroule sur trois jours  - le premier jour, la tuerie, le deuxième la transformation et le troisième les finitions notamment des saucissons - et se tient une à deux fois par an. Commune dans plusieurs pays européens, cette activité artisanale permet de nourrir une famille en viande, mais aussi en charcuterie durant une année. Longtemps considérée comme un signe de prospérité pour la famille, la Tue-cochon a pour but d’assurer les besoins en viande d’une famille. C’est aussi l’occasion d’un joli partage et de passer des bons moments de convivialité. Cette pratique st inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France depuis 2012.

Pour cette année, Jean-Pierre Xiradakis, sa fille Pauline qui gère aujourd’hui La Tupina, et leur chef Franck Audu, ont concocté différents menus selon les lieux de la rue :  

Au programme : - 10h : découpe du cochon dans la rue devant La Tupina (6, rue Porte de La Monnaie) - 11h : casse-croûte dans la rue (gratuit pour tous) et dégustations de Vins de Bordeaux - 12h30 : déjeuner de cochonnailles : • A La Tupina [Soupe Jimbourra (soupe de boudin) – Croquette de boudin noir et salade – Carré de porc farci aux pruneaux d’Agen et purée – Cochon surprise] à 34 € • A Kuzina [Soupe Jimbourra (soupe de boudin) – Croquette de boudin noir et salade – Tarte aux pommes] à 24 € • En partenariat, au Bar Cave [Terrine de Campagne aux noix, chutney échalotes – Côtes de porc laquées à la Plancha (en extérieur), pommes de terre maison – Gâteau basque] à 18 €.

Pour les visiteurs d’ailleurs, ils ont la possibilité de s’installer dans l’une des cinq chambres d’hôtes de la voisine Maison Fredon, également rue de la Porte-de-la-Monnaie. Dans cette demeure bourgeoise bordelaise, avec de beaux volumes, des hauts plafonds à la française et de magnifiques cheminées, une décoration contemporaine et de vastes salles de bain, La Tupina livre une prestation haut de gamme où l’excellence rivalise avec une belle simplicité.  

La Tue-cochon ici avec la famille Xiradakis, c’est un moment festif comme nul autre et l’assurance d’un bon appétit et d’une large soif ! Allez-y la gourmandise aux lèvres, le nez en éveil, le palais en fête et le cœur au ventre.

« La Tue-cochon de la Tupina » - 6, rue de la Porte-de-la-Monnaie (Bordeaux). Tél. : 05 56 91 56 37. – La Kuzina. 22, rue de la Porte-de-la-Monnaie (Bordeaux). Tél. : 05 56 74 32 92. – Le Bar-Cave de la Monnaie. 36, rue de la Porte-de-la-Monnaie (Bordeaux). Tél. : 05 56 31 12 33.

 

 

 

Bordeaux : La Tue-cochon dans la rue gourmande à La Tupina, ça vous dit quelque chose ? Bordeaux : La Tue-cochon dans la rue gourmande à La Tupina, ça vous dit quelque chose ? Bordeaux : La Tue-cochon dans la rue gourmande à La Tupina, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article