Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

Le kiwi de l'Adour, de l'énergie pour toute la journée, ça vous dit quelque chose ?
Le kiwi de l'Adour, de l'énergie pour toute la journée, ça vous dit quelque chose ?

 

 

Au pied des Pyrénées, ce sont les derniers jours de la récolte annuelle des kiwis de l’Adour.

 

Les producteurs de la vallée de l’Adour ont été les premiers à implanter en France la culture des kiwis, fruits issus d’une plante d’ornement subtropicale originaire de Chine arrivés en France au début du XXe siècle à Nice.

D’une

qualité  exceptionnelle, les kiwis de l’Adour, installés depuis trente ans,  sont aujourd’hui les seuls à bénéficier d’un Label Rouge (depuis 1992) et d’une IGP, Indicationn Géographique Protégée (depuis 2009).

 

Pour l’IGP, le lien avec le terroir demeure évident aux stades de la production, de la transformation ou de l’élaboration. Répondant à un cahier des charges très strict, les kiwis de l’Adour sont commercialisés de décembre à mai et s’imposent comme les plus fiers représentants de la variété Hayward : dodus, fermes, avec une chair d’un vert particulièrement intense, ils sont naturellement plus sucrés, fondants et juteux que les autres kiwis.

 

Leur secret ? Une récolte tardive rendue possible par un climat océanique doux et tempéré, des sols limoneux, et un savoir-faire reconnu des producteurs de la zone géographique.

 

Pour le kiwi de l’Adour, l’IGP garantit :

Un taux de sucre supérieur ou égal à 12 degrés BRIX à l’expédition.

Un taux de fermeté minimum au conditionnement.

Des fruits de catégories extra ou 1.

L’assurance d’un produit de qualité supérieure : aucun autre kiwi français ne bénéficie des deux signes officiels de qualité IGP et Label rouge. Le premier est un label européen qui marque un ancrage territorial, tandis que le second, exclusivement français, désigne une qualité gustative supérieure.

Des qualités particulières : un fruit à l’équilibre parfait entre acidité et saveur sucrée, des arômes intenses et une richesse nutritionnelle hors pair, puisque le kiwi de l’Adour contient de la vitamine C (80 mg/100 g soit la totalité de l’apport journalier recommandé*), des minéraux tels que le magnésium (17 mg/100 g), des fibres douces, du bêta-carotène et des antioxydants.

Pour les achètera avec la peau brun clair, peu velue, pas trop fripée et souple aux pôles. La chair doit céder légèrement sous la pression des doigts, mais il faut éviter d’acheter le kiwi trop mou sous peine de perdre sa saveur acidulée.

La conservation est d’environ 10 jours à ambiante et il continue de mûrir 3 semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Le potentiel de récolte est de près 21.000 tonnes pour la zone de production de la zone IGP (Gers, Landes et Pyrénées-Atlantiques) qui représente plus de 25 % - avec près de 350 producteurs - de la production nationale.

Bonne dégustation, bon appétit et large soif !

Le kiwi de l'Adour, de l'énergie pour toute la journée, ça vous dit quelque chose ?
Le kiwi de l'Adour, de l'énergie pour toute la journée, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article