Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Chirac et la tête de veau du S'Burjerstuewel d'Yvonne à Strasbourg, ça vous dit quelque chose ?
Chirac et la tête de veau du S'Burjerstuewel d'Yvonne à Strasbourg, ça vous dit quelque chose ?
 
Jacques Chirac n'est plus. Yvonne, elle, n'est plus depuis 2014. Ce premier samedi d'avril à Paris, chez sa fille, elle nous avait quittés des suites d'une chute dans un escalier. Elle avait 83 ans et, surtout, 47 ans de présence dans la winstub de Strasbourg dont elle était l'âme, "S'Burjerstuewel". Jacques Chirac aimait la maison et y dégustait son plat préféré, la tête de veau.
 
A l'ombre de la cathédrale, il cédait volontiers aux délices de cette figure légendaire de la gastronomie strasbourgeoise qu'était Yvonne. Cette dernière avait racheté la maison en 1956. La rue du Sanglier était devenue un rendez-vous incontournable d'autant d'anonymes, d'habitués que de personnalités des arts, des lettres et de la politique, chefs d'Etat et de Gouvernement y compris (François Mitterrand, Jacques Chirac donc, Helmut Kohl, Gerhard Schroeder).

Yvonne Zimmer était née à Sitzheim dans le Bas-Rhin, d'un père géomètre et d'une mère employée de poste, tous les deux décédés dans les bombardements de Cronenbourg par la Royal Air Force dans la nuit du 16 au 17 décembre 1940. Elle a neuf ans. A l'issue de la Seconde Guerre mondiale, elle se forme à la restauration à Nancy, puis à l'Ecole hôtelière de Saint-Gall en Suisse.
 
Au début des années 50, elle travaille dans une grande brasserie de Metz, puis prend, en 1954, la gérance d'une winstub fondée en 1873, "S'Burjerstuewel" à Strasbourg dont elle devient propriétaire en 1956 et à laquelle elle donnera son nom en 1985, l'ajoutant à l'enseigne de fondation.
 
En juillet 1969, elle épouse le pilote de course automobile et ancien officier dans l'Armée de l'Air André Haller qui se tue lors des 24 heures du Mans en juin 1976. En 2011, elle vend sa maison qui, aujourd'hui, existe toujours et continue d'attirer un public fidèle. Yvonne, c'était pour moi le temps du "Guide Pudlowski de l'Alsace Gourmande" auquel j'ai collaboré.
 
Yvonne, elle recevait chez elle tout un chacun de la même façon, sourire éclatant, gentillesse vissée au coeur, plaçant les uns et les autres ici ou là, à l'étage boisé avec ses coins et recoins, ses tables d'hôtes, ses alcôves, ses salons ornés de gravures, peintures, photos et dessins, ou au rez-de-chaussée là où se trouvait jadis le poêle qu'elle remplissait de briquettes (d'où le nom de la maison : "S'Burjerstuewel" veut dire "le poêle des bourgeois").
 
Toujours un mot de bienvenue, une conversation qui s'attardait plus avec les grands fidèles, mais avec la première vertu d'une aubergiste, la discrétion. De ses murs ancestraux, la winstub et sa propriétaire ne laissaient jamais filtrer une confidence ou une information. "Chez moi, disait-elle, les gens arrivent avec leurs soucis, les laissent au vestiaire et les oublient en repartant" (in "Dictionnaire amoureux de l'Alsace" de Gilles Pudlowski, éd. Plon, 2010).
 
Avec elle, c'est une grande Mère à la mode alsacienne qui disparaissait. Son souvenir dans une maison où la vie continue reste. Les gens continuent de s'attabler pour la tête de veau et d'incontournables choucroutes. La photo de Jacques Chirac n'est toujours en bonne place.
 
Bon appétit et large soif !
 
- "S'Burjerstuewel - Chez Yvonne". 10, rue du Sanglier (Strasbourg). Tél. : 03 88 32 84 15. Tous les jours. (Photo DNA). A lire aussi : "Michelin 2013 : quand le guide découvre  S'Burjerstuewel Chez Yvonne".
- 10, rue du Sanglier (Strasbourg, Bas-Rhin). Tél. : 03 88 32 84 15.
Tous les…(lien : ttp://www.toutnestquelitresetratures.com/article-michelin-2013-quand-le-guide-decouvre-s-burjerstuewel-chez-yvonne-a-strasbourg-116294864.html) ; "Strasbourg : à deux pas de la cathédrale, s'burjerstuewel", article - 02/09/12 - Strasbourg : à deux pas de la cathédrale, S'Burjerstuewel - En mai 2001, Yvonne Haller avait laissé sa winstub historique et chic (datée 1873) en de…" (lien : http://www.toutnestquelitresetratures.com/article-strasbourg-a-deux-pas-de-la)
Chirac et la tête de veau du S'Burjerstuewel d'Yvonne à Strasbourg, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article