Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

Corbières, le Château Cascadais de Philippe Courrian, ça vous dit quelque chose ?
Corbières, le Château Cascadais de Philippe Courrian, ça vous dit quelque chose ?
Corbières, le Château Cascadais de Philippe Courrian, ça vous dit quelque chose ?

Robe grenat encre ! Quelle profondeur ! Nez ultra mûr de fruits noirs et rouges parfaitement épicés ! Nuances d'un élevage intelligent, heureux et harmonieusement intégré dans le vin.
 
La bouche est opulente, grasse et charnue sur une maturité de raisins exceptionnelle ! Trame vineuse de grande charpente toujours solide, mais avec un fruité moelleux de très grande pureté ! Extraction de matière exécutée avec art pour un corbières d'authenticité et de terroir.
 
Ce millésime 2015 bio est superbement vinifié par Philippe Courrian (aussi propriétaire du médoc Château Tour Haut Caussan). Un vigneron qui vinifie à la perfection sur ses deux terroirs. Et notamment ici, sur ses 21 hectares achetés en1992 (dont une partie du château de Saint-Laurent à Monsieur de Bernon de Vaux), hors son "Cascadais", un vin de pays qui est une pure merveille de vin de plaisir, "La Roque Dansante" sur les Coteaux-de-la-Cabrisse, qui est un vin pour tous les jours, pour la soif... et celle à venir !
Allez donc le voir au bout de sa vallée écologique de la Nielle (qui est un affluent de l'Orbieux), faite de vignes, de terres et de garrigues qui, à elle seule, vaut déjà le voyage. Et là, de plus, vous rencontrez un homme de culture et d'amour.
 
Bon appétit et, surtout, large soif !
 
- Château Cascadais. 11220 Saint-Laurent-de-la-Cabrisse.  Tél. : 05 56 09 00 77.
 
Pour en savoir plus :
 
1) Rendement : pas de recherche de rendement.
2) Taille : le carignan en gobelet, les syrah et grenache en guillot en espalier, le mourvèdre en guillot double sur fils.
3) Encépagement : 8 hectares de carignan, très vieux, petit rendement, 5 hectares de grenache noir pour sa finesse, 1 hectare de mourvèdre pour ses épices, 1 hectare de cinsault pour son fruit, 4 hectares de syrah pour son exotisme.
4) Culture : labours et fumure des sols (méthode Cousiniers).
5) Vendanges manuelles avec tri.
6) Vinification : égrappage 100 % sur matériel Amos 150 à variations de vitesse, cuverie ciment époxy, température suivant cépages, cuvaison longue de 25 à 30 jours.
7) Elevage : vieillissement d’1/3 en barriques de chêne du château Tour Haut-Caussan de 3 ans, les 2 autres tiers en cuves avec un soutirage tous les 2 mois. Puis assemblage et collage aux oeufs frais (56 jours). 8) Mise en bouteille : à la propriété en bouteille lourde avec des bouchons de 49mm.     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                         
Corbières, le Château Cascadais de Philippe Courrian, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article