Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Le premier wagon-restaurant, ça vous dit quelque chose ?
 
C'est en 1882, le 10 octobre, que le roi des Belges, Léopold II, va prendre place à bord du nouveau train express Pais-Vienne, au nom de Train Eclair.

Ce train est équipé pour la première fois - outre de voitures-lits en exloitation depuis une dizaine d'années - d'une voiture-restaurant.
 
On doit l'idée à Georges Nagelmackers, le Président-fondateur de la "Compagnie internationale des wagons-lits" qui a puisé son inspiration aux Etats-Unis avec George Pullman.
.
Les premières tentatives de wagons-restaurants avaient été faites en 1879 en Allemagne de manière rudimentare avec des voitures transformées à cet effet. Mais cela n'avait guère été concluant, les wagons n'étant pas adaptés au service de la restauration.
 
Donc, on concevra, entièrement, un nouveau type de voiture. Le premier wagon-restaurant fut commandé le 10 mai 1882 aux ateliers Rathgeberg à Munich.
 
Livré au mois de septembre, il fut mis en service sur la ligne Marseille-Nice. Les essais donnèrent satisfaction et le premier voyage officiel eut lieu le 10 octobre 1882 en présence du roi des Belges Léopold II entre Paris et Vienne, prélude à "L'Orient-Express" (qui sera inauguré l'année suivante en juin), pour un voyage de 1350 km qui durera 27 h 53 minutes.

Le menu que le roi - qui est propriétaire d'une bonne part d'actions de la Compagnie internationale des wagons-lits - a voulu simple, fut néanmoins consistant :
 
- Potage aux perles du Japon (des grains de tapioca)
- Poisson pommes de l'anglaise
- Civet de boeuf jardinière
- Poulet du Mans au cresson et chou-fleur au gratin
- Crème chocolat

La première liaison directe jusqu'à Istanbul a été mise en service en 1889. Les wagons-restaurants, eux, ont disparu en France, mais ils subsistent en Allemagne, en Italie et en Suisse.
 
Bon appétit et large soif !
 
 
Le premier wagon-restaurant, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article