Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par roger

Au nom de la Terre, le film choc sur le suicide des agriculteurs et CultivonsNous.tv, ça vous dit quelque chose ?
 
Au nom de la Terre, c'est une fiction qui reflète malheureusement trop bien la réalité. Dans ce film, Guillaume Canet incarne le père du réalisateur Edouard Bergeon, agriculteur poussé au suicide en 1999.
 
" D'après une histoire vraie" qui avait déjà été mise sur pellicule avec un documentaire d'Edouard Bergeon sur le mal de vivre paysan en 2010, Les fils de la terre.

 Le film de fiction est un témoignage sur la condition paysanne et  veut susciter une prise de conscience du public. La l'inexorable engrenage d'un système pervers y est décrite avec justesse. L'implacable réalité financière, la fierté paysanne qui ne communique pas sa détresse. A travers une distribution au jeu d'acteurs impliqués, Guillaume Canet, Rufus, Anthony Bajon et Veerle Baetens, le film crée l'émotion.
 
On suit, à travers 4 décennies et trois générations, la descente aux enfers au quotidien des petits paysans attachés à leurs terres, tiraillés entre la fierté et la misère de leur condition, des revenus qui ne cessent de chuter, écrasés par des règles, des normes et des logiques européennes qui les dépassent et les poussent à une fuite en avant fatale.

Mais ce film ne s'arrête pas à l'orée des champs. Il parle des Français et de la France, de sa culture, ses richesses, son histoire, de ce que nous mangeons au quotidien et du monde que nous sommes en train de modeler pour nos enfants. Il confronte l'humain au financier, pointe l'isolement de chacun face aux autres, montre l'homme dans un système qui n'est
pas fait pour l'humain et par là même, il est universel. A voir absolument.
 
Et depuis née l'idée d'une chaine thématique sur abonnement, CultivonsNous.tv en partenariat à 50/50 entre Edouard Bergeon et avec le groupe Alchimie sous le patronage de Guillaume Canet.
 
Raconter le monde agricole et les enjeux de société liés, le projet prend forme "dans un moment où le confinement a cette vertu qu'on s'est tous remis à cuisiner, à faire nos courses, à s'intéresser aux produits qu'on achète", soulignent Antoine Robin, le patron d'Alchimie et Edouard Bergeon. "Et si on achetait moins et mieux ? Et surtout, et si on connaissait ceux qui nous vendent leurs produits ?", poursuivent-ilsl, avant d'ajouter : "Il y aura un avant et un après. Les gens prennent conscience qu'il faut retrouver notre indépendance alimentaire."
 
Bonne toile, bon appétit et large soif !
 
- Au nom de la Terre, un film d'Edouard Bergeon.
- CultivonsNous.tv (abonnement 4,90 € dont 1 € reversés à une association).
 
   
 
 
Au nom de la Terre, le film choc sur le suicide des agriculteurs et CultivonsNous.tv, ça vous dit quelque chose ?
Au nom de la Terre, le film choc sur le suicide des agriculteurs et CultivonsNous.tv, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article