Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Roger Feuilly

Depuis 1742 à Londres, Wiltons, ça vous dit quelque chose ?
Depuis 1742 à Londres, Wiltons, ça vous dit quelque chose ?

Le temps n’a pas de prise sur Wiltons à Londres qui affiche presque ses 280 ans d’existence. Since 1742 donc. Le Royal Warrant comme fournisseur officiel d’huîtres de la Reine Victoria lui a été décerné en 1884.

 

C’est qu’ici on flirte aussi avec l’histoire, la petite s’entend. Dans un très élégant décor façon club sur le mode contemporain, bon genre chic et cossu, vous pourrez conclure votre lunch avec un madeira de Henriques et Henriques Century Malmsey 1900. Ou alors un porto Graham’s beaucoup moins vieux, de 1966.

 

Quoiqu’il en soit la maison est respectée, pas seulement pour son âge vénérable. Elle n’abandonne en effet jamais une posture de classique parmi les classiques, avec un service aux petits soins, qui ravit ses habitués. Pierre Bergé était un habitué. Pour son bar à huîtres d’abord, ensuite pour le simple saumon sauvage fumé d’Ecosse, le même mariné façon gravlax, la bisque de homard Newburg, le consommé de bœuf froid, le homard cette fois-ci grillé tout comme la sole meunière, le turbot sauvage et, en saison, les produits de la chasse le premier coup de fusil tiré (grouse à la mi-août, canard en septembre, faisan en octobre) avant le fameux bread and butter pudding. Tout en oubliant pas le plat du jour servi à la voiture comme jadis.

 

A chaque saison, Wiltons se charge même de vous préparer un luxueux panier « Picnic » (en osier, s’il vous plaît) avec une mise d’assiettes, de verres et de couverts de grande qualité. Et ici, on sert le Taittinger Comtes de Champagne 2007 à la coupe (45 € quand même). Londres sans Wiltons ne serait plus Londres.

Bon appétit et large soif !

 

Menus : 35, 45, 48, 80 et 90 €. Carte : 80-130 €. – Wiltons – 55 Jermyn Street, SW1Y 6 LX (Londres). Tél. : 020-7629-9955. Fermé samedi et dimanche. Site : www.wiltons.co.uk

 

 
Depuis 1742 à Londres, Wiltons, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article