Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Roger Feuilly

Saint-Fortunat, patron des cuisiniers, mais qu'as-tu fait pour eux, ça vous dit quelque chose ?

Hier, c'était la Saint-Fortunat, patron désigné des cuisiniers par le grand Auguste Escoffier. Mais qu'as-tu fait pour eux qui sont dans la panade ?

Saint Venance Fortunat, dont le nom latin est Venantius Honorius Clementianus Fortunatus, né vers 530 à Valdobbiadene près de Trévise (Italie) et décédé en 609 à Poitiers (France), est un poète et un hymniste chrétien du VI siècle. Ordonné prêtre, il devient également à la fin de sa vie évêque de Poitiers. Considéré comme saint, il est liturgiquement commémoré le 14 décembre .

Cet ardent épicurien, auteur de poèmes gastronomiques, évêque de Poitiers, avait été choisi par Escoffier qui avait créé un plat en son honneur, le cochon de lait farci Saint-Fortunat.

L'évêque, troubadour du Ve siècle, en Italie, était toujours attablé aux meilleures tables. Guéri d'une maladie des yeux (une ophtalmie) après des prières à Saint-Martin, il partit en pèlerinage au tombeau du Saint-Evêqie à Tours, se convertit, croisa le chemin de Sainte Radegonde, princesse thuringienne de dix ans son aînée, et continua de rimer - mais pour la vie saints ! - avant de devenir évêque de Poitiers.

Et il ne cessa de vanter la bonne chère et les bons vins qui, pour lui, représentaient le paradis sur terre. Il savait pardonner les excès de ripaille par les thèmes littéraires de l'ivresse qu'il décrivait comme une "sobre ébriété", ou l'amour dont il disait qu'il n'y a avait pas de "plus sincère que celui de la bonne chère".

uteur d'hymnes de grande beauté (Vesilla Regis, Pange Lingua), ses épîtres gourmandes lui ont valu l'attention d'Auguste Escoffier. D'où le choix de ce dernier pour le désigner comme Saint-Patron des cuisiniers.

En revanche, depuis plusieurs mois, il semble qu'il soit bien silencieux... Saint-Fortunat réveille-toi, la cuisine française a besoin de toi !


Bon appétit et large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article