Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Roger Feuilly

Le limoncello, ça vous dit quelque chose ?

 

Les premières traces du citron remontent à environ 3.000 ans avant notre ère. On les situe probablement au Cachemire. Puis, le fruit d'or a emprunté la route de la soie jusqu'au Moyen-Orient, où il a été découvert et approvisoisé par les Hébreux.
Bien à l'aise dans les terres méditerranéennes, le citron a ensuite rejoint l'Europe ensoleillée du Sud, notamment dans le Sud de l'Italie, où sa présence est avérée dès l'époque romaine, comme en attestent certaines représentations à Herculanum et Pompéi.

Sa culture a ensuite disparu après la chute de l'Empire romain et c'est à la suite des croisades et du Moyen-Âge que le citron arrive en Ligurie, alors que les Arabes l'ont implanté en Sicile et dans le royaume de Naples au XIIIe siècle.

Le limoncello est une liqueur produite dans la région de Sorrente, de la baie de Naples à la côte amalfitaine.

Différentes variétés de citron sont utilisées, mais ceux d'Amalfi sont les plus réputés. Cultivés en terrasse, sans engrais et sans produits chimiques, les citronniers couvrent les flancs de montagne et produisent des fruits particulièrement parfumés.

La récolte se fait, sur des pentes qui dépassent les 30 %  d'inclinaison, avec des paniers qui sont chargés à dos de mulets, d'environ 100 kilos par voyage. Sur les pentes encore plus escarpées, un chariot électrique remplace les mulets.

Il est de tradition de servir le limoncello froid dans de petits verres en céramique, refroidis eux-mêmes, la côte d'Amalfi étant un centre de la céramique. Dans certaines régions d'Italie, on le trempe aussi dans une tranche de panettone.

Et vous pouvez aussi faire votre limoncello vous-même. Pour 2 litres, il faut les ingrédients suivants :

- 6 beaux citrons non-traités
- 1 litre d'alcool à 95°
- 1 litre d'eau
- 700 grammes de sucre
et beaucoup, comme dirait Alessandra Pierini à qui je dois la recette, un peu, voire même un peu plus, de patience (Les Editions de l'Epure, 2016)

- Laver et sécher les citrons
- Prélever, à l'aide d'un couteau, le zeste (sans le ziste) et le mettre dans un bocal en  verre
- Verser l'alcool et fermer hermétiquement
- Secouer énergiquement le bocal avant de l'entreposer dans un placard et secouer chaque jour
- Au bout d'une semaine, verser dans une casserole l'eau et le sucre, faire chauffer pour obtenir un sirop et retirer du feu 3 minutes après la première ébullition. Laisser refroidir
- Retirer les zestes des citrons du bocal et mélanger l'alcool au sirop
- Verser le mélange dans des bouteilles à l'aide d'un entonnoir recouvert d'une étamine pour filter les petits débris
- Boucher correctement les bouteilles et laisser reposer au moins 3 semaines 
- Déguster le limoncello bien frais ou, mieux encore, glacé

Bon apppétit et, bien sûr, large soif !

Le limoncello, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article