Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Roger Feuilly

Ledoyen en 1964 vu par Jean-Pierre Rémon, ça vous dit quelque chose?

 

C'est une époque que les moins de 20 ans, et d'autres non plus, n'ont pas connue.

Nous sommes le 9 mai 1964, chez Ledoyen, grande maison du Carré des Champ-Elysées.

Et c'est le grand illustrateur Jean-Pierre Rémon qui fait l'aquarelle du menu. Il est d'ailleurs familier de nombre de tables parisiennes. Artiste peintre et écrivain, né en 1928, c'est, dit un académicien, "un être rare parmi les grands".

Spontané dans son art et qualifié de «peintre de la mer», l'artiste, né à Paris, mais se montrant très attaché à la Côte des Isles et au Cotentin, il affiche la couverture du menu de grandes tables parisiennes.

Et au menu ce jour-là?

La cuisine que les moins de 20 ans ne verront plus. 

Les belons double zéro, la soupe de tortue, les perles de Russie, les asperges vertes de Lauris ou blanches de Vineuil, la truffe en brioche, le loup grillé au fenouil, le turbot poché sauce hollandaise, le steak au poivre, le rognon de veau vert-pré, le paillard de veau, les crêpes Suzette ou la crêpe soufflée flambée à la Bénédictine, les bananes flambées et le pudding Chevreuse.

Et, en sus de l'addition pas vraiment donnée, il fallait payer le couvert, six francs au déjeuner et dix au dîner.

Tout ceci n'est qu'imagination de votre serviteur - tous les mets cités figurant bien sur la carte -, mais, depuis, le Pavillon Ledoyen a été repris par Yannick Alléno et affiche 3 étoiles Michelin, alors qu'à l'époque il se contentait de la classification "grand luxe"sans étoiles. Pour ma part, je ne suis venu chez Ledoyen qu'en 1978.

Bon appétit et large soif !

Le Pavillon Ledoyen - 8, avenue Dutuit (Carré Champs-Elysées) - Tél.: 01 53 05 10 00.
 

Le Michelin 1964 et la carte de Ledoyen du 9 mai
Le Michelin 1964 et la carte de Ledoyen du 9 mai
Le Michelin 1964 et la carte de Ledoyen du 9 mai

Le Michelin 1964 et la carte de Ledoyen du 9 mai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article