Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Roger Feuilly

Steven Spurrier, un grand du vin nous a quittés, ça vous dit quelque chose ? !

« Ne jugez pas tant que vous n’avez pas dégusté ». Telle était la devise de Steven Spurrier, affirmée dans son livre A life in wine (publié en 2018). Disparu ce 9 mars à l’âge de 79 ans, Steven Spurrier a marqué l’histoire récente des vins par la dégustation à l’aveugle du 24 mai 1976: "Le jugement de Paris". Si dans la mythologie grecque, le jugement de Pâris est à l’origine de la guerre de Troie, pour les amateurs de vin, c’est "Le jugement de Paris" qui est la pomme de discorde entre les anciens et nouveaux mondes viticoles.

Steven Spurrier était, en 1971, le fondateur des Caves de la Madeleine dans le 8e à Paris. Deux ans plus tard ce sera au tour de l'Académie du Vin et de la Christie's Wine Course à Londres.

C'est donc en 1976 que cet oenologue, critique vinicole, négociant en vin britannique et spécialiste des vins français, organise "Le Jugement de Paris" qui, de manière inattendue, élève le statut du vin de Californie.

Réunissant neuf dégustateurs réputés, cet évènement a démontré la qualité des vins californiens face à des grands crus de Bordeaux et Bourgogne (dont les défenseurs notent la jeunesse des millésimes, moins flatteurs que leurs concurrents américains). Si la polémique reste vive 45 ans après l’évènement (jusque dans l'étude statistique des résultats), ce coup de tonnerre aura marqué la reconnaissance qualitative des vins du Nouveau Monde.

Homme aux multiples métiers et projets, Steven Spurrier aura dédié sa vie aux vins. Depuis sa première dégustation (un verre de porto Cockburn 1908 à 13 ans), il rédige des ouvrages sur le vin et contribue à la revue britannique Decanter. Cette dernière le sacre "Homme de l’année" en 2017 pour l’ensemble sa carrière.

Directrice générale de la revue anglaise, Sarah Kemp estimait à l’époque que la clé du succès de la longue carrière de Steven Spurrier se trouvait dans son approche égalitaire du vin. Il peut aussi bien être excité par un vin produit par un inconnu dans une obscure région, que d’un grand classique d’un incroyable millésime.

Une pensée pour l'homme - j'ai fréquenté les Caves de la Madeleine à l'ouverture - toujours à l'écoute et d'une élégance rare.
Bon appétit et large soif !
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article