Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Roger Feuilly

Django, le jazz manouche et la Chope des Puces, ça vous dit quelque chose ?

Etiez-vous voilà quelques années comme moi au concert hommage à Django Reinhardt mis en scène par Tony Gatlif et dirigé par le défunt Didier Lockwood à « La Cité de la Musique » ? 

Si oui, vous avez apprécié le formidable spectacle donné par un groupe orchestral et de chanteuses et danseuses hors-pair, dans lequel se sont illustrés quelques noms de l’univers de Django, Biréli Lagrène, Norig, Stochelo Rosenberg et Karine Gonzalez parmi d’autres. 

Si vous n’avez pas eu cette chance, il vous reste à revoir l’exposition « Django Reinhardt Swing de Paris », histoire de vous imprégner de l’école buissonnière de la vie fomentée par cet homme qui a marqué d’une créativité extraordinaire et de son génie la vie parisienne, des boîtes de Pigalle aux grands cinémas des Champs-Elysées, du cirque Médrano ou de la Salle Pleyel, des Puces de Saint-Ouen et des bals de la rue de Lappe ou du Bœuf sur le Toit cher à Jean Cocteau (dessin de Django vers 1937, collection particulière). 

L’exposition présentait son univers autour d’une scénographie originale mise en œuvre par Patrick Bouchain, avec des documents de prêteurs privés et de la famille Reinhardt. Elle faisait aussi une large place aux grands photographes qui ont su capter l’âme de la capitale : ils se nomment Atget, Brassaï, Doisneau, Ronis, Savitry (dont la photo signe l’affiche de l’exposition et du coffret officiel et le collector de 5 CD et livret illustré publié par « Le Chant du Monde »). 

Et pour prolonger encore le voyage et la magie de la musique de Django, faites-donc le chemin jusqu’aux Puces de Saint-Ouen, à la célèbre « Chope des Puces » de Marcel Campion - qui peut aussi tâter de la guitare  pour vibrer aux rythmes de la pompe manouche et du jazz avec les grands Ninine et Rocky Garcia. 

Bonne musique et, bien sûr, bon appétit et large soif !
 

La Chope des Puces - 122, rue des Rosiers (Saint-Ouen, marché aux puces). Tél. : 01 41 11 28 80. Ouvert samedi et dimanche de 9 h à 19 h (en ces temps de pandémie, vérifiez les horaires).

Django, le jazz manouche et la Chope des Puces, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article