Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

AuRendez-VousdesChauffeurs

AuRendezvousdesChauffeursNathalie

AuRendezvousdesChauffeurs

AuRendezvousdesChauffeurs1Vous avez la nostalgie bistrotière vissé au ventre : n’hésitez pas, allez vous encanailler dans un petit coin perdu du 18e, dans ce « Rendez-vous des Chauffeurs » qui doit son nom à une ancienne compagnie de taxis qui siégeait juste en face. Aujourd’hui, elle a disparu, mais l’endroit est resté dans son jus avec une cuisinière de caractère, Nathalie Louis. Et comme elle Belge, elle a joliment sous-titré son endroit avec la dérision surréaliste dont nos voisins sont capables : « Sois Belge et tais-toi !". Totalement inconnue à Paris – aucun média n’a encore fait le chemin, à part votre serviteur -, elle a pourtant un joli parcours en Belgique, travaillant avec un as de la cuisine à Liège, Robert Lesenne, qui fût étoilé Michelin et qui nous quittés en juillet dernier. Je l’ai connue menant quelque temps les pianos du « Bosquet » (7e) avant qu’elle ne s’installe au début mars dans cet antre des temps anciens. La cuisine qu’elle pratique sur le mode d’une mère d’aujourd’hui ? Néo-classique, dit-elle. Je dirai plutôt à l’instar de Bocuse, la bonne tout simplement. Ses choix ? Celui de la saison et du marché au quotidien. Chaque jour qui passe offre de nouvelles propositions. C’est une cuisine d’humeur, de bon sens aussi parce le produit est valorisé par des touches personnelles, ciselé avec art, tel ce cabillaud cuit à la perfection et rehaussé d’encre de seiche. Mais, il faut y aller d’urgence pour découvrir ce que le marché et l’envie lui ont suggérés le matin même. Ainsi, pouvez-vous choisir de une à cinq propositions, selon votre appétit (un plat 12 €). Les vins sont de soif sans oublier quelques quilles de garde, l’ambiance est aussi celle que vous apportez et pour le reste, il n’y a même pas de supplément. Bon appétit et large soif. Carte : 25-50 €. – Au Rendez-Vous des Chauffeurs – 11, rue des Portes-Blanches (Paris 18e). Fermé dimanche. Jusqu’à 22 h 30. M° Marcadet-Poissonniers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article