Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

ChartresBistrotCathedraleBis.jpg

ChartresBistrotCathedrale.jpgFace au cadran de l’Ange de la somptueuse cathédrale Notre-Dame, ce bistrot-auberge-comptoir joue dans la cour des grands. Mené avec un indéniable art bistrotier par Lionel Couasnon – venu du « Grand Monarque » -, on y livre, pour les pèlerins qui viennent à genoux comme pour les autres, une cuisine régionale frappée au coin du bon sens. La qualité des produits, voilà le seul credo de la maison et de Christophe Payet, son chef, à l’instar du formidable pâté de Chartres comme il se doit, dans les règles de l’art, incomparablement goûteux, du foie gras à la confiture d’oignons au vin rouge comme nulle autre, de l’œuf poché florentine (aux épinards), du dos de cabillaud au vinaigre de cidre du Perche, de la poule au pot Henri IV – le Béarnais qui fût couronné à Chartres le 2 février 1594 – sauce suprême qui est une spécialité quotidienne en même temps qu’une tradition dominicale, des joues de bœuf au vin rouge, de l’andouillette AAAAA juste grillée avec une sauce moutarde, de gibiers toujours au mieux dès le premier coup de fusil tiré, de la poire simplement pochée au layon et du soufflé glacé au Grand-Marnier avec ses madeleines de Proust. Et pour l’ambiance, elle est toujours de bonne humeur dès le comptoir où l’on s’accoude pour le verre de l’amitié, sachant que l’ami Lionel est le gendre de Patrice Dard, fils de Frédéric, alias San Antonio, et qu’il n’a pas la langue dans sa poche. En salle, le service se conjugue avec bonheur au masculin et au féminin sous la houlette de Fabien Vauzelle, dans une salle à manger qui vient d’être élégamment rénovée, avec du bois clair, de la brique et des chromatismes anthracites autour de casiers à bouteilles et de banquettes de velours rouge théâtre. La terrasse a été agrandie et s’abrite désormais sous de très grands parasols. Pour le vin, laissez faire Lionel, c’est un vrai nez qui connaît son abécédaire des vins ligériens sur le bout du buvant, à rendre jalouses les gargouilles qui lorgnent sur le bistrot. Bon appétit donc et large soif ! – « Le Bistrot de la Cathédrale » - 1, Cloître Notre-Dame. Téléphone : 02 37 36 59 60. Fermé mercredi. Menus : 14 (plat du jour), 22 (ardoise) et 30 (chartrain) €. Carte : 30-50 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article