Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

VinsurVinDevanture

VinsurVinTouslesquatre

VinsurVinCoq

VinsurVinPlatjpgLa règle des moines de l’Abbaye de Thélème chère au sublime François Rabelais était de dire « Fay ce que voudras ». « Grâce à cette liberté, nous raconte notre homme, ils entrèrent en louable émulation de faire tous ce qu’ils voyaient plaire à un seul. Si l’un disait : buvons, tous buvaient ». Dans cette maison élégante qui ressemble à rêve d’enfant où les adultes trop sérieux sont priés de passer leur chemin, Sylvie et Patrice Vidal s’attachent depuis presque 30 ans à entretenir autant l’amitié fraternelle que l’art de la conversation et de la civilité. Ces deux là sont « gentilhommes » de la table. Alors, quand vous buvez, eux aussi boivent (plus de 600 références de vin en cave). Quand vous mangez, Patrice, bouche gourmande, prêt à tout goûter, à tout commenter, vient piquer de la fourchette dans votre assiette. Mais ce n’est pas simplement la faim et la soif qui le guide, c’est aussi à une soif de curiosité et de connaissances que vous êtes conviés dans cette véritable maison d’hôtes d’un réel confort. Peu de couverts, une vingtaine : réservez-donc absolument. Le décor, lui, ne se moque pas du monde, entre vaisselle de Limoges, argenterie et verres de Saint-Louis, le tout sur nappes immaculées. La cuisine alors ? Celle concoctée avec le fidèle Pascal Toulza qui est d’une régularité de métronome et bien secondé par le jeune Mustapha Rednaoui, formé à l’Ecole hôtelière de Marrakech. Sans pour autant manquer d’idées dans une carte qui change à chaque saison. La galette de pied de cochon, les délicates coquilles Saint-Jacques d’Erquy en brochette, les grosses langoustines royales en tempura, le turbot sauvage de Bretagne qui semble sortir de l’onde, le cochon limousin cul noir de Saint-Yrieix-la-Perche dans tous ses états, le gibier en saison, le ris de veau de lait français au citron confit et sa brochette de légumes avant le comté de 36 mois de la Ferme Petite sélectionné chez Laurent Dubois et le mille feuille à la fleur d’oranger, le soufflé au chocolat ou la tarte au praslin, voilà des mets haut de gamme qui ne se perdent pas dans l’affabulation de la cuisine moléculaire. Crions-donc avec Sylvie et Patrice – qui assurent eux-mêmes le service -, « Elle n’est pas belle la vie ? » dans cet endroit privé aussi ouvert au public. Une maison d’hôtes de bonne compagnie et de bonnes mœurs. Carte : 120-160 €. - Vin sur Vin - 20, rue de Monttessuy. Téléphone. : 01 47 05 14 20. Jusqu’à 21 h 30. Fermé samedi au déjeuner, dimanche, lundi (sauf au dîner de sept. à mars), du 4 au 28 août, du 22 décembre au 8 janvier. M° Ecole-Militaire ou Pont-de-l’Alma.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article