Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

closdescapucinsmanoir.jpgclosdescapucinsterrasse.jpg

closdescapucinsfionadanslesvignesD'abord un peu d'histoire : le rocher de Chinon fût de chaque époque un site stratégique, de la préhistoire au camp gaulois en passant par le camp romain et gallo-romain. Le château, sur la face sud, domine la Vienne, alors qu'à l'ouest et au nord, une ravine calcaire isole le rocher et, qu'à l'est, un vallonement le sépare de la côte. Les guetteurs, sur les tours, avaient la vue sur les vallées de la Loire et de la Vienne et au-delà jusqu'à l'Île-Bouchard, Sainte-Maure et Saumur. Au Xe siècle, Les Plantagenêts s'emparent de Chinon et ainsi naît le conflit entre le le roi de France et son vassal. C'est pendant cette période que les courtines et les tours du château sont modernisées et renforcées. Plus tart, Richard Coeur de Lion, blessé à Chalus, vient mourir à Chinon qui redevient une possession française avec Philippe Auguste. Les dignitaires de l'Ordre des Templiers, dont le grand maître Jacques de Molay, y sont enfermés sur ordre de Philippe Le Bel. Dès 1425, le Dauphin, futur Charles VII fait de Chinon sa capitale et c'est là qu'il rencontre Jeanne d'Arc début 1429. Louis Xii y reçut César Borgia, envoyé du Pape, son père, alors qu'il était porteur de la bulle d'annulation du mariage de Louis et de Jeanne de France, permettant ainsi au roi d'épouser Anne de Bretagne. Le château de Chinon passera ensuite sous la tutelle de Richelieu, dont les héritiers laisseront le château tomber en ruines. Aujourd'hui, c'est face à cette enceinte qui, sur l'éperon rocheux, forme un quadrilatère allongé d'environ 400 mètres de long et 70 de large, que s'est installée une nouvelle vigneronne qui, de plus, ironie de l'histoire, est d'origine... anglaise. Elle a acheté "Le Clos des Capucins", fondé par les moines capucins en 1604. Elle s'appelle Fiona Beeston : ce n'est pas une inconnue dans le monde du vin. Vous saurez tout sur cette nouvelle propriété à Chinon... demain !   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article