Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

« Dans Venise, où tout le monde venait en couple et pour une recherche dont il ignorait l’issue, il dînerait seul. Oui, il allait maintenant falloir avaler quelque chose. Il commanda des spaghetti alle vongole et, bien entendu, une bouteille de vin blanc. Au moins, le vin était bien frais. Sans attendre son plat, il vida la moitié de son verre. » « Les turbans de Venise » , Nedim Gursel, Editions du Seuil, 2001.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

louis.J 19/06/2012 10:10

Brunetti te le confirmera Venise c est bien la grande Serenissima