Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

« Autrefois, le parapluie de Lénine s’égouttait au Café de la Rotonde, Lénine qui aimait sa vieille mère, et qui plein de flair devait émigrer en la Suisse jaboteuse avant de faire sa révolution et de finir icône embaumée. » « Paris », de Jean Follain, Editions Phébus libretto, 1978.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article