Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

ColetteFaller.jpgPeu de mois après sa fille Laurence, Colette Faller, est partie dans sa 87e année. La reine de Kaysersberg, petite ville au pied des Vosges qui est aussi la cité du bon docteur Schweizter, fût la grande rénovatrice du vignoble familial, en 1979, quand son mari Théo – lui qui l’avait porté sur les fronts baptismaux - est mort. Elle a su élever les crus de la maison à la hauteur des meilleurs, faisant du Domaine Weinbach – le ruisseau du vin - une des références mondiales de l’Alsace. Son Clos des Capucins, où l’on cultive le vin depuis le début du XVIe siècle (les moines l’administrèrent dès 1612), notamment avec le grand cru Schlossberg, est d’une race folle. Elle recevait, avec ses deux filles, Laurence et Cathy (à gauche sur la photo), cette dernière est désormais seule en charge du Domaine avec son fils Théo, avec une rare élégance, derrière le portail sculpté de sa demeure. Elle vous servait les plats de la tradition alsacienne et la collection des vins de la maison, entre petit sylvaner d’élite, simple pinot blanc, sublime riesling cuvée Laurence, muscat de soif juste à croquer, et rares quintessences de grains nobles comme nulle part ailleurs. Grande Alsacienne de cœur, elle aimait beaucoup Paris, et portait la bonne parole des vins du cru dans les bons bistrots et restaurants de la capitale. Elle va nous manquer. Large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article