Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

LaFourchetteFrancoisSimon.jpg

LaFourchettelogoPudlowski.pngVous connaissez le site de réservation, "La Fourchette", lancé en octobre 2006 ? Oui, non, mais ce qui est sûr, c'est qu'il compte plus de 2 millions d'applications mobiles téléchargées, 7.000 restaurants à découvrir en France, 12 millions de réservations à fin 2012 (dernière statistique donnée par le site). Gilles Pudlowski le pratique depuis longtemps déjà sur son blog, "Les pieds dans le plat", incitant les lecteurs à "Réserver avec lafourchette.com", geste dont on aimerait connaître - ce serait la transparence - ce qu'il lui rapporte, la rémunération qui lui revient, ce qu'elle coûte au restaurateur qui, rappelons-le, propose des repas avec des remises allant jusqu'à 50 % ! Gilles Choukroun, chef parisien, dit : "50 % de remise sur l'addition, ça reste rentable !". Que doivent penser ceux qui paient leur addition plein pot ! François Simon, désormais, est aussi tombé dans les filets de "La Fourchette". C'est une grosse prise. Parce que lui, jadis, ne se privait pas de critiquer - via "Le Figaro" pour lequel il travaillait alors - ce mode de réservation privilégiant une politique promotionnelle de remise sur les additions, avec un placement de tables plus proche des commodités que de la meilleure table. Pour justifier son choix, François Simon appelle à la rescousse un vieux et grand briscard de la gastronomie, Paul Bocuse en personne, dont il rappelle l'intérêt pour le site. Sur son blog, "Simon say's", François Simon explique : "On connaissait de loin ce site de réservation...". Que nenni, François Simon le connaît de longue date et il n'est pas sans savoir que le site "Lafourchette.com" appartient au groupe "Smart & Co", par ailleurs propriétaire de la marque "Gault & Millau" et qui diffuse aussi des coffrets cadeaux "Michelin" via sa filiale "Smartbox". Le monde est petit. Et le marché de la réservation attire de gros poissons. "La Fourchette" est aussi en relation étroite avec "Tripadvisor", un autre intervenant sur ce marché. Il est vrai qu'à raison de 2 € de commission par réservation honorée (et 0,50 € lorsque la réservation passe par le site d'un restaurateur utilisant le logiciel de réservation de "Lafourchette", on comprend mieux les ficelles de ce marché juteux : "La Fourchette" annonce un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros pour l'année 2014. Après cela, ne vous attendez pas à ce que les critiques gastronomiques ne soient pas sensibles à la cour (rémunérée) que leur fait "La Fourchette" ! Allez, bon appétit quand même, chaque restaurant, après tout, possède un numéro de téléphone qui vous permet de réserver

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PUSSYCAT 12/12/2016 21:31

Méfiez vous des notes sur le site de La Fourchette car si vous êtes sincère les restaurateurs vous appellent en vous menaçant de procédures (voire pire) si vous ne changez pas votre note

toutnestquelitresetratures 12/12/2016 22:07

Merci de votre commentaire.

bethe 05/06/2014 12:56

et pour rappel, tripadvisor vient de racheter lafourchette et il est sur le point de racheter les "pages jaunes". Une main mise complète sur le canal de réservation des restaurants...par internet
ou par téléphone. à suivre

toutnestquelitresetratures 05/06/2014 13:27



A suivre en effet : je me pencherais sur la question dans les prochaines semaines.



bethe 04/06/2014 12:22

Bravo et merci pour votre article très pertinent. Je suis restaurateur et je pense que beaucoup de mes confrères n ont pas compris l'ampleur que prend et que va prendre le site Lafourchette. Une
véritable main mise sur leurs clients. Le site lafourchette, le mode de réservation deviendra indispensable, incontournable. Lafourchette développe plein de subtilité afin de récupérer les noms,
adresses, email de nos clients. Réservation gratuite ? totalement faut puisqu'elles sont facturés aux restaurateurs et donc indirectement aux clients. Je suis favorable à rémunérer de NOUVEAUX
clients envoyés par LAFOURCHETTE mais faire tout afin de récupérer l'ensemble de nos clients.. non ! a quand une Lafourchette Immobilier qui gérera nos ventes de fonds ? ... A votre disposition
afin de nous associer pour une vraie vigilance. Frédéric

toutnestquelitresetratures 05/06/2014 10:20



Vous avez raison de soulever le problème. Malheureusement, il ne semble pas que la majorité des restaurateurs soient de votre avis. La collaboration avec "La Fourchette" prend chaque jour de
l'ampleur. Mais, il faut être vigilant et, surtout, refuser de tomber dans des propositions de remise des repas allant jusqu'à 50 %, voire même ne pas proposer de remise du tout. Je pense que le
moyen de votre indépendance vis-à-vis de "La Fourchette" et, surtout, la meilleure forme d'honnêteté pour vos futurs clients.



bethe 04/06/2014 12:20

Bravo et merci pour votre article très pertinent. Je suis restaurateur et je pense que beaucoup de mes confrères n ont pas compris l'ampleur que prend et que va prendre le site Lafourchette. Une
véritable main mise sur leurs clients. Le site lafourchette, le mode de réservation deviendra indispensable, incontournable. Lafourchette développe plein de subtilité afin de récupérer les noms,
adresses, email de nos clients. Réservation gratuite ? totalement faut puisqu'elles sont facturés aux restaurateurs et donc indirectement aux clients. Je suis favorable à rémunérer de NOUVEAUX
clients envoyés par LAFOURCHETTE mais faire tout afin de récupérer l'ensemble de nos clients.. non ! a quand une Lafourchette Immobilier qui gérera nos ventes de fonds ? ... A votre disposition
afin de nous associer pour une vraie vigilance. Frédéric

toutnestquelitresetratures 05/06/2014 12:50



Merci de votre intérêt pour mon blog. La meilleure façon de résister à l'emprise de "La Fourchette" c'est, me semble-t-il, de ne pas y adhérer. Toutefois, si cela vous semble néanmoins
nécessaire, je vous recommande de refuser de tomber dans le piège de la remise, allant jusqu'à 50 %, et de n'accepter votre participation que dans le cadre normal de la carte (un verre offert est
possible évidemment).



patrick axelroud 14/04/2014 20:16

Si ce site de réservation fonctionne avec les mêmes effets pervers que les sites hôteliers, il n'ya plus qu'à plaindre les restaurateurs.

toutnestquelitresetratures 14/04/2014 20:39



Je crains le pire... je rappelle aussi que le Guide Pudlowski fait payer les photos qu'il publie dans son édition parisienne !