Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

« Je n’y puis rien : toutes les fois que j’ai entamé, entame, entamerai un sabayon, j’ai pensé, pense et penserai à la brûlante peau somptueuse de Jane » (Eloge de la gourmandise, Jean-Louis Vaudoyer, 1926). Sabayon, mot emprunté à l’italien « zabaglione » ou « zabaione », probablement issu du latin de Dalmatie « sabaya », « sorte de bière », attesté sous la forme de « sabaillon » par le Dictionnaire Boiste en 1803, puis diversement orthographié et enregistré sous sa graphie actuelle par le Dictionnaire Bécherelle en 1845. S’applique à une crème mousseuse composée de jaunes d’œufs, de sucre, de vin blanc (asti, champagne ou tout autre alcool comme le marsala), parfumée au citron ou à la vanille, puis fouettée au bain-marie pour l’épaissir de façon à ce que le mélange fasse « ruban », qu’on sert en entremets, légèrement tiède. Qualifie, par extension, une espèce de sauce mousseline, généralement de champagne, qui accompagne poissons ou crustacés. Au « Caffè Greco », à Rome, le zabaglione – qui est une spécialité de la maison - est servi dans des verres décorés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article