Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 13:12

GuideMichelinFrance2014bis

GuideMichel2014ArnaudLallement

GuideMichelin2014PrésentationScèneLe Guide Michelin 2014 a livré son verdict : la nouvelle édition paraît - comme celle de l'an passé - bien frigide et, de plus, inconsistante, avec, comme je l'avais déjà annoncé, un nouveau 3 étoiles, Arnaud Lallement à "L'Assiette Champenoise" à Reims-Tinqueux (Marne). Côté 2 étoiles, d'abord ceux déjà évoqués sur ce blog, Olivier Nasti du "Chambard" à Kaysersberg (Haut-Rhin), Akrame Bellabal à Paris 16e et "La Table du Connétable" à Chantilly (Oise), mais il y aussi un restaurant italien - c'est une première pour le guide - niché dans une demeure du XVIe siècle à Mulhouse, celui de Stefano d'Onghia, "Il Cortile", "Kintessence" avec Nicolas Salle à Courchevel (Haute-Savoie) - ce qui porte à 6 le nombre de deux étoiles dans la station hivernale ! -, et la "Villa Madie" à Cassis (Bouches-du-Rhône). Parmi les cinq restaurants qui perdent leur deuxième étoile, on notera de façon étonnante "Apicius" (Paris 8e) de Jean-Pierre Vigato, les autres étant "L'Auberge de l'Ile" à Lyon (Rhône), "Casadelmar" à Porto Vecchio (Corse), "Hostellerie Jérôme" à La Turbie (Alpes-Maritimes) et "Le Saint-Martin à Vence (Alpes-Maritimes). Côté 1 étoile, on notera parmi les possibles déjà indiqués en ces pages, "1741" de Thierry Schwartz et Cédric Moulot à Strasbourg (Bas-Rhin), "Loiseau des Ducs" à Dijon (Côte-d'Or), "Roscanvec" à Vannes, "Likoké" à Les Vans (Ardèche), et à Paris, "Jin" (1er), "ES" (7e), "Okuda" (8e), "Septime" (11e), mais aussi "Goust" (2e), "La Scène" (8e), "Qui Plume la Lune (11e), "Saint-James" (16e) et "Rech" (17e) qui est dans la galaxie Ducasse. Parmi ceux qui ont perdu leur unique étoile à Paris, on notera "35° Ouest" (7e), "Stella Maris" (8e), "L'Instant d'Or" (8e), "Le Lumière" (9e) et "La Bigarrade" (17e). Dans l'ensemble, cette édition ne suscite guère d'enthousiasme, le Guide Michelin étant plongé depuis des années dans une sorte d'aphasie critique, victime de la succession de dirigeants plus ou moins compétents, d'une politique de marketing intensive, du passage sur internet facturé aux restaurateurs, et d'un manque total de transparence tout autant que de décisions qui, désormais, semblent prises au gré de l'air du temps et sont incohérentes, voire même injustes (par exemple, l'étoile pourtant incontestable que mérite "Vin sur Vin" à Paris et qui lui a été retirée l'an passé). Le Guide Michelin continue ainsi de mettre au zénith quelques jeunes chefs tout en oubliant de reconnaître les talents d'autres, plus anciens, qui restent toujours dans les tuyaux d'une promotion qui ne vient jamais (Alain Dutournier au "Carré des Feuillants à Paris 1er). De même, on y privilégie la cuisine dite "créatrice" puisant souvent dans les saveurs du monde autant que dans un arsenal de techniques inspirées de la cuisine moléculaire au détriment d'une cuisine de tradition mettant au zénith les produits et le terroir. Bien sûr, le Guide Michelin reste une Bible, de papier sans doute, mais le mythe s'écorne d'année en année, ayant du mal à entrer de plain-pied dans la nouvelle configuration de la gastronomie française. C'est ainsi que nombre de bistrots parisiens et en province qui attirent un public fidèles sont ignorés par Bibendum : la liste de ce que j'appelle "les oubliés du Michelin" s'allonge donc (article à venir). Désormais, il y a donc 610 restaurants étoilés, avec au total 8.861 établissements recommandés (4.384 restaurants, dont 650 Bib Gourmand, et 4.477 hôtels et maisons d'hôtes), dont 492 nouveaux. Le Guide Michelin 2014 sera en librairie le 28 février au prix de 24 € (sur le site de la boutique Michelin, 22,80 €).

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories