Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

GuideMichelinBelgique2013.jpg

GuideMichelinBelgiqueAngeloRosseel

VadouxventUneEtoileMichelinBruxellesLe nouveau millésime du Guide Michelin Belgique, 2013, la 57e édition, se distingue par sa timidité à faire connaître de nouvelles adresses en même temps qu’il affiche assez peu de promotions. Aucun cuisinier ne reçoit une nouvelle troisième étoile et un seul est promu à deux étoiles (16 au total), « La Durée » à Izegem avec le chef Angelo Rosseel (photo). Sur la plus haute marche du podium donc, il y a toujours Peter Goossens du « Hof Van Cleve » (Kruishoutem), Geert Van Hecke au « Karmeliet » (Bruges) et Gert De Mangeleer du « Hertog Jan » (Bruges), tous les trois en Flandres, la Wallonie ne possédant aucun restaurant trois étoiles. Pour les étoilés, Bruges rivalise avec Bruxelles totalisant 15 étoiles (dont deux restaurants à trois macarons) contre 17 à la capitale belge. A Bruxelles, le seul promu à une étoile est le restaurant « Va Doux Vent » (photo) à Uccle, avec le duo Stefan Jacobs et Romain Mouton qui ont repris l’ancien « Bon Bon » avec le sommelier du « Comme chez Soi », Gontran Buyse. A ce titre, on regrettera que le « Bon Bon » du Liégeois Christophe Hardiquest, nouvellement installé à Wolluwe-Saint-Pierre, stagne à une étoile. En Wallonie, qui reste néanmoins le parent pauvre de la gastronomie belge chez Michelin, deux restaurants décrochent leur première étoile contre huit en Flandres : « L’Impératif » de Benoît Neusy à Mons et les « Jardins des Bégards » de François Piscitello à Liège (cuisine italienne). Année de transition ou une fois encore une timidité avérée : la direction du Michelin Belgique s’en défend en soulignant plutôt que « cela montre que la gastronomie est constante en Belgique, les restaurants perdant leur étoile ayant pour la plupart fermé… » . Quoiqu’il en dise, le Michelin semble rester aveugle aux évolutions wallonnes (26 une étoile) préférant de loin le classicisme rénové flamand (56 une étoile). Au titre des « Espoirs » pour une étoile, le Guide met en avant « La Villa Lorraine » à Bruxelles, « The Glorious » à Anvers et « De Kristalijn » à Genk. En revanche quatre restaurants perdent leur étoile : « Aneth » à Bruges qui est toujours ouvert, et ceux qui ont fermé« Kasteel Withof » à Anvers-Brasschaat, « De Koopvaardij » à Anvers Stabroek et « Clandestino » à Temse. – « Guide Michelin Bélux 2013 », 1.815 établissements recensés en Belgique et au Luxembourg, dont 719 hôtels et 1.096 restaurants, 640 pages, 19,95 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article