Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

"Adieu Paris je me retire à la campagne - L’ennui me gagne, assez d’champagne - J’en ai assez d’aller souper avec les poules - Et de rentrer comme si l’pavé faisait d’la houle - Adieu Paris car j’en ai par-dessus la tête - Faire la fête, oh qu’çà m’embête - Je vais me mettre au vert vivre comme les bêtes - Me coucher tôt et ne plus boire que d’l’eau - Oh mais avant que je te quitte -Et de vivre en ermite, tout là-bas loin de toi, - Ô Ville des merveilles, encore une fois, - Vidons une bouteille, une, puis deux, puis trois - Ô la plaisante chose, dès qu’un bouchon explose, - Tout est bleu tout est rose, profitons-en, garçon ! - Apportez-moi la carte, il faut, et aïe donc, faire avant que je parte - Un grand gueuleton - Adieu Paris, ville de rêve et d’épouvante - Ville méchante, ville charmante, - Tu fais payer bien cher le bonheur que tu donnes - Mais en mourant on t’aime qu’on te pardonne - Adieu Paris, adieu Montmartre et Notre-Dame, - Tes jolies femmes, tes sombres drames, - Toute l’éternité nous te donnons ton âme, - Le paradis, c’est Paris. -" - En hommage à mon ami Claude Lafond qui vient de nous quitter. Il fût notamment celui qui a redonné vie au décor du restaurant Goumard Prunier, rue Duphot, dans le 1er arrondissement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article