Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 22:22

HubertdeMontille.jpg

HubertdeMontilleAlixEtienne.jpgAvocat, bâtonnier du barreau de Dijon, mais surtout vigneron d'exception à Volnay, Hubert de Montille nous a quittés aujourd'hui à l'âge de 84 ans. Il venait de boire un bon pommard Les Rugiens, l'un de ses crus préférés. Les de Montille traversent les siècles, Hubert de Montille est le grand gentilhomme de la famille. Jonathan Nossiter, dans son fim "Mondovino" en avait fait un personnage emblématique de la Bourgogne et des vignerons qui défendent leur terroir. L'avocat qui est passé du barreau à la vigne est né en 1930 et sa première vendange date de 1947, un millésime exceptionnel, alors que sa mère était empêchée par une indisposition. Comme avocat, il traite de bien belles causes : dans l'affaire Villemin, il défend Bernard Laroche, dans le combat de la maison Faiveley contre le gourou américain du vin Robert Parker, il est à la pointe du combat, la scission du Domaine de la Romanée Conti, il est là aussi. Son domaine ne s'est agrandi qu'avec les années, piochant les belles parcelles et les beaux climats. Alors que la famille trouve ses origines au milieu du XVIIe siècle à Créancey dans l'Auxois, le premier domaine a été créé dans les années 1750. Il devient de Montille en 1863. Au fil du temps le domaine grossit jusqu'à vingt hectares, dont 75 % en premiers et grands crus sur les deux Côtes. Aujourd'hui, ses enfants Alix - elle travaille des blancs ciselés à travers un micro-négoce, "Maison Deux Montille Soeur Frère -, et Etienne - il s'occupe des rouges - sont, aujourd'hui, des héritiers sourcilleux qui veillent au grain et au terroir. En 1995, Etienne passe le domaine en bio avant de s'atteler à la biodynamie en 2001. Hubert de Montille n'a jamais cessé de veiller à l'authencité des vins du domaine. Jusqu'au terme de sa vie, il restait un homme caustique, plein d'esprit et de truculence, capable de déboucher pour vous un corton-charlemagne juste pour le plaisir du partage. Adieu l'ami et là où tu es, large soif ! (Merci à Vincent Pousson pour la photo d'Hubert de Montille).

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Vignerons
commenter cet article

commentaires

laure chartier 14/11/2014 17:29

bravo Monsieur Feuilly, bel article sur ce monsieur que j'ai tant respecté.
merci
laure

toutnestquelitresetratures 14/11/2014 17:31



Il va nous manquer...



patrick axelroud 02/11/2014 07:16

Merci pour l'info.Sauf erreur,la nouvelle n'a pas intéressé outre mesure la PQR alors que ce semestre, le vin, des vendanges au Beaujolais Nouveau , en passant pas les 3 Glorieuses à Beaune est au
fait d'une part de l'actualité dans ce pays si apte à se pousser du col pour revendiquer la 1ére place mondiale dans le domaine du vin.C'est Mondovino de J.Nossiter qui m'a fait connaître H.de
Montille dont j'avais pu apprécier, la clarté des propos et la fermeté devant tant de niaises et saugrenues propositions proférées par ailleurs.

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories