Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

LePrieuré

Petit message personnel à la maître (ou faut-il écrire maîtresse ?) d'hôtel du très bon restaurant étoilé de l'hôtel "Le Prieuré" à Villeneuve-lès-Avignon à propos de la ville de Laguiole et de son célèbre couteau. Il convient de ne pas prononcer le "g" de Laguiole comme ci-après énoncé par des autorités de la phonétique. "Laguiole (prononcé [laˈjɔl]* : ville de France (Aveyron), autrefois capitale de l’Aubrac ; aujourd’hui zone d’élevage réputée. Les attestions du XIIIe siècle : La Glazolle, La Glaiole, La Gliole, montrent qu’il s’agit d’un terme occitan gleisola « chapelle, oratoire », diminutif de gleisa « église » (du latin ecclesia). L’article défini qui précédait le nom a fini par lui être soudé, d’où Laguiole. En 1829 à Laguiole, Jean-Pierre Calmels commence à fabriquer des couteaux, dont le manche, en corne, est d’une solidité à toute épreuve. Ce type de couteau n’a cessé de gagner en notoriété, au point que le nom de Laguiole, comme celui de Roquefort, est entré dans le vocabulaire commun – chacun d’eux désignant une spécialité de l’Aubrac. – « Dictionnaire des noms de lieux », Louis Deroy et Marianne Mulon (Les Usuels, Dictionnaires Le Robert, 1992) - * « Phonétique historique du français et notions de phonétique générale », Jean-Marie Pierret (Peeters, Louvain-la-Neuve, page 102, 1994)."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article