Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

JaipaschangedebordChristianBlanchet.jpg"La démarche, centrée sur une commune, raconte tout un pays" (Ouest-France). "Un récit personnel et libre" (L'Humanité). "Ce qu'il y a de plus émouvant dans le film de Christian Blanchet, au-delà de la galerie de portraits (certains admirables ou bouleversants) proposée par le film, c'est la manière dont le retour du cinéaste dans sa ville de jeunesse devient une méditation, doucement mélancolique, sur le passage du temps." (Le Monde). "J'ai pas changé de bord" est ainsi décrit par quelques critiques. Le sujet ? De 2007 à 2012, Christian Blanchet, aujourd'hui quinquagénaire, natif d'Avranches en Basse-Normandie, ville sous-préfecture de la Manche de 8.000 habitants, qu'il a quittée à 18 ans, se raconte à travers sa famille, ses anciens camarades et amis de jeunesse, des connaissances, des inconnus aussi. Sur l'idée que "si tu ne t'intéresses pas à la politique, la politique s'intéressera à toi" et que "si l'on croit encore en la politique, il faut pas voter utile". C'est le regard salvateur d'une mémoire collective qui est posée sur les citoyens d'Avranches des années Sarkozy jusqu'à l'élection de François Hollande. D'un président élu à l'autre, Christian Blanchet dresse en quelque sorte l'autoportrait d'un homme de gauche à travers les opinions des citoyens d'une ville. Le documentaire se fait laboratoire, raconte la déshérance d'un petit peuple qui est désenchanté, voulant se débarrasser de Sarkozy sans pour autant adhérer avec conviction à Hollande, étant même quelque peu séduit par l'extrême-droite sous forme de vote protestataire. D'ailleurs, le parcours de ces gens interrogés nous dit comment la France a évolué au long cours des années qui passent. Sous la caméra de Christian Blanchet, c'est aussi un regard qu'il porte sur lui-même, sur le temps qui file. - "J'ai pas changé de bord", de Christian Blanchet (dernière séance à Paris, le mardi 10 juin à 13 heures au cinéma "Le Saint-André-des-Arts" - 30, rue Saint-André-des-Arts, 5e).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article