Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

JacquesGenin.jpg

JacquesGeninSalle.jpg

JacquesGeninPBjpg.jpg

JacquesGeninMF1.jpgVoilà des années que ce pâtissier et fondeur en chocolat d’élite est vanté par Yves Camdeborde, d’abord à la Régalade (14e), puis au Comptoir du Relais (6e). Retenez son nom, il se nomme Jacques Génin. En ouvrant une boutique-salon de thé contemporain de 400m2, il a franchi le rubicond de l’anonymat professionnel. Dans un décor de poutres, pierres apparentes, piliers de briques rouges, colonnes en métal et parquet en chêne huilé et inox poli, c’est donc en pleine lumière qu’il présente ses créations. L’éclair caramel, le florilège de chocolats hors-pair travaillés à base des meilleurs crus de chocolat du monde entier, la tartelette au citron, la tarte aux noix et autres pâtisseries ne sont pas à déguster du bout des lèvres, mais avec sensualité. Mais il excelle aussi - et c'est bien normal - dans l’art du millefeuille et du Paris-Brest montés à la commande dont il s’est fait des spécialités (photos au restaurant « Le Tagine », rue de Crussol, Paris 11e, copyright LJV). Tout en légèreté arachnéenne pour le millefeuille et dans l’exceptionnel pour un Paris-Brest relevé de noisettes (du Piémont ?). Assurément, rien de ce qui se trame chez ce chocolatier-pâtissier ne vous laissera indifférent. – La Chocolaterie de Jacques Génin – 133, rue de Turenne (Paris 3e). Tél. : 01 45 77 29 01. Jusqu’à 19 heures (20 h samedi). Fermé lundi. M° Arts-et-Métiers, Chemin-Vert ou République.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sonia 31/01/2013 11:42

Bonjour,
Je ne comprends pas vraiment le sens de la dernière photo...
Vous êtes-vous rendu compte de la disposition de ces desserts et de l'effet qu'ils forment...?
Je n'ai pas pour habitude de laisser des commentaires mais j'avoue être très gênée par cette image.
Merci de votre réponse
S.

toutnestquelitresetratures 31/01/2013 12:12



Bonjour,


La photo a été prise dans un restaurant marocain dans lequel la patronne aime beaucoup les pâtisseries de Génin. Il aurait en effet été plus agréable de ne prendre qu'un seul mille feuille,
l'effet visuel que vous décrivez comme déplaisant n'existerait pas. Merci de me l'avoir fait remarqué. Et bonne lecture de ce blog, bon appétit et, aussi, large soif !


PS - Comme vous avez l'air de faire allusion à un symbole usité dès les années 1920 par un parti politique allemand, je vous invite à revoir celui-ci qui n'a qu'un lointain rapport, bien
évidemment, avec la photo...