Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 10:42

CoffeLP.jpg

DictionnaireImpertinentLégasseOn le voit toujours à la télé. Comme d’autres acteurs de la télé réalité ou du cirque médiatique qui ne pensent qu’à ça. Certes, après dix ans passés à donner ses leçons chez Drucker, pas moins, il a fini par renoncer à « Vivement dimanche prochain » pour se consacrer à l’écriture et à la promotion de ses nombreux livres. Périco Légasse le connaît mieux que tout le monde ou presque, puisqu’il a collaboré jadis avec lui dans son émission hebdomadaire (aujourd’hui disparue) à France-Inter. Dans son « Dictionnaire impertinent de la gastronomie », il sous-titre à son propos, « Héros qui a raté sa sortie » et ajoute : « Personnalité dont l’épopée pleine de bruits et de fureurs a redonné du goût à un certain nombre de nos aliments. Saltimbanque de la cabriole médiateur, contempteur du jambon polyphosphaté, gourou du pain pétri au levain, il aura participé à l’éveil des sens de beaucoup de Français et donné aux consommateurs les moyens et les arguments de leurs exigences. Qu’importe qu’il ait pu agacer ou crisper certains esprits chagrins qui ne voyaient dans ce trublion de la ragougnasse qu’un provocateur outrancier, c’est en grande partie à Jean-Pierre Coffe que nous devons le recul sectoriel de la malbouffe et la vigilance des pouvoirs publics quant à certaines réglementations. Si certains Français ne se nourrissent plus en poussant bêtement leur chariot dans les allées des grandes surfaces pour acheter du « vu à la télé », c’est aussi grâce à lui. Pugnace, courageux, il a mené et gagné des combats, relevé des défis, bousculés des clichés, rétabli des vérités. Quel dommage, alors, que notre héros fatigué finisse son parcours si piteusement, en collaborant avec un système dont il a dénoncé la perversité durant trente ans. Les arguments invoqués par Jean-Pierre Coffe pour justifier sa trahison relèvent du naufrage intellectuel. Beaucoup de détracteurs du mouvement pour la défense du terroir, de l’agriculture paysanne, de l’artisanat, se réjouissent évidemment que le héros du bon goût soit passé à l’ennemi avec armes et bagages en cautionnant la propagande d’un système dont il a pourtant révélé l’ignominie. Coffe avait réussi à nous faire croire que ses excès, ses facéties et ses perversions étaient le revers d’une médaille à deux faces. Il vient de tout ruiner pour un plat de lentilles Leader Price. Preuve que n’importe quel défenseur des valeurs culinaires peut finir par s’allonger pour un chèque. » En ces temps de tromperie sur la marchandise, quel crédit Jean-Pierre Coffe a-t-il encore après sa scandaleuse campagne en faveur d’un gros distributeur alimentaire ? – « Dictionnaire impertinent de la gastronomie », Périco Légasse (François Bourin Editeur, 22 €).

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Polémique
commenter cet article

commentaires

Boissé 12/03/2016 22:08

j'aimerai bien lui faire bouffer les rillettes (du Mans) de chez leader price à Coffe !! immondes!!

toutnestquelitresetratures 12/03/2016 23:18

S'il n'y avait que les rillettes ! L'indigestion n'est pas loin.

John 15/03/2015 10:31

Vous lui avez demandé pourquoi il a fait ça ?
Il a une réponse pourtant : Énormément de gens sont obligé de s'approvisionner dans le hard discount, donc je m'implique au cœur de cette réalité pour essayer de faire en sorte que les produits soit un peu meilleurs.

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories