Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

RabelaisGargantua.jpgPour délit d’opinion, je suis victime de la vindicte et d’un bougonnement de dogue du sieur Jean-Alain Moreaux qui s’exprime au nom de l’Académie Rabelais. Celle-ci préside depuis quelques lustres - chaque année - à l’attribution de la « Coupe du Meilleur Pot », destinée à un bistrot à vins de qualité. Le 13 avril (lire le lien : http://www.toutnestquelitresetratures.com/article-paris-14e-coupe-du-meilleur-pot-et-bouteille-d-or-le-daudet-et-au-bistrot-d-a-cote-du-foutage-de-gue-117064771.html), dans un article sur ce blog, j’ai dénoncé l’attribution de la dernière « Coupe » à un bistrot sans intérêt dans lequel, si on se pâme, c’est juste pour la banalité, à tel point que l’on a une seule envie, courir dehors : « Au Bistrot d’à Côté » (Paris 14e). En effet, plutôt que de m’agenouiller devant le niveau indigne des vins servis au zinc qui dévalorisait l’image même du « Meilleur Pot », j’ai conclu : « Il faut arrêter le foutage de gueule ! », parce que, en vérité, l’Académie, depuis quelques années, ne promeut guère, voire même plus du tout, les vrais bons bistrots parisiens. Du coup, le sieur Moreaux écrit à ses adhérents le texte ci-après (gentiment communiqué à votre serviteur par un des destinataires, oh l’affreux !) voulant déclencher une guerre picrocholine : « A la lecture du doc. Feuilly, je vous inviter à boycotter le Guide Le Feuilly ; la dernière édition date de 2010 ; sa non réédition explique peut être l’aigreur de son auteur ». Bref texte intégral, sans commentaires. Mais comme je ne suis pas un mouton de Panurge, observons tout d’abord que l’auteur de la missive ne signale pas la provenance du billet, mon blog (www.toutnestquelitresetratures.com), oubliant ainsi qu’il a remplacé le guide papier. Mais s’il a pensé qu’il pouvait me raboter le derrière par la censure et le knout de ses certitudes, ce tourmenteur de critiques risque d’en être pour ses frais. Car, dans son courage insolent, il a omis d’indiquer à ses adhérents que, dans le guide « Le Feuilly 2010 » précisément, figure 30 adresses recommandées par le « Guide des Bistrots Beaujolais » à Fleurie, Lyon, Paris et Bruxelles (liste ci-après), ce dernier étant quasiment l’émanation de l’Académie Rabelais. Je doute fort que les patrons des bistrots concernés apprécient… D’ailleurs, je leur adresse à tous la présente, histoire d’ajouter ma pierre à la transparence de l’information. Allez, tout cela est drôle et pathétique, Rabelais en ferait son miel ! Et, si l’Académie Rabelais continue dans cette voie, nul doute qu’elle mourra de sa propre mort ! Bonne lecture, bon appétit et large soif, mais pas au « Bistrot d’à Côté ! ». – La liste des « bons » 30, à Fleurie, Lyon, Paris et Bruxelles : à Fleurie « Le Cep » (aujourd’hui fermé) – à Lyon : « Chez Hugon » - « Le Garet » - « La Tassée » ; à Paris : « Le Bougainville » (2e) – « Ma Bourgogne » (4e) – « Au Moulin à Vent » (5e) – « La Petite Périgourdine » (5e) – « Le Royal Saint-Jacques » (5e) – « Les Pipos » (5e) – « Café-Comptoir Tournon » (6e) – « L’Abordage » (9e) – « Le Griffonnier » (8e) – « Au Général La Fayette » (9e) – « Bourgogne Sud » (9e), sur mon blog seulement – « Cave Drouot » (9e) – « Le Clos Bourguignon » (9e) – « Bistrot Paul-Bert » (11e) – « L’Opportun » (14e) – « Au Bon Coin » (18e) – « La Bonne Franquette » (18e) – « La Mascotte » (18e) – « Le Colibri » (18e) – et « Le Barbezingue » (Châtillon) - « Les Colonnes » (Issy-les-Moulineaux) – « Les Coteaux » (Saint-Mandé) – à Bruxelles : « A Bout de Soufre » - « La Winery » - « Le Coin des Artistes » - « Le Stirwen ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article