Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Hippolyte-a-Vini-Circus1-199x300.jpg

Hippolyte-dans-un-cafeier-300x225.jpg

cueillette-de-Iapar-Rouge-Bresil1-225x300.jpgVoilà presque trois ans que ce nom de torréfacteur fait son nid dans le monde de la restauration parisienne. L’Arbre à Café a été fondé fin 2009 par Hippolyte Courty. Ce dernier, après des études d'Histoire, s'était d’abord lancé à l'assaut de l'Italie Médiévale. Apprenti chercheur, il a ainsi parcouru la Botte à la recherche des représentations équestres les plus diverses, découvrant à l'ombre de ces géants, bouteilles et produits et tablées. Parallèlement à l'Histoire et à l'enseignement dans diverses institutions françaises ou italiennes, Hippolyte Courty a multiplié les activités gastronomiques. Il raconte des histoires et se fait un parcours ludique dans un monde ouvert : un temps critique gastromique, un autre journaliste en coutellerie et arts de la table, puis agent de vignerons (J.Y. Péron, Daniele Picinin), animateur de dégustations, guide en oeno-tourisme, "grand parleur, petit mangeur et curieux dégustateur", dit-il. Et il ajoute qu’il « a tourné autour du plat jusqu'à sa rencontre du café ». Il se lance dans un projet d’encyclopédie de la dégustation, il découvre le café, fait le tour des brûleries, des bars, de l'Italie et de la France et, à vrai dire, s'ennuie un peu. Sans cesse, reviennent les mêmes questions : "où est la complexité, où sont la finesse, le charme et la trame ?". Et puis, un jour, il découvre des cafés de terroirs, des crus et là, c'est la révélation ! « O diantre, dit-il, point d'amertume, point de caoutchouc, de saturation aromatique ; bigre, quelle longueur en bouche, quel texture, quel trame, quelle émotion ! ». Du coup, il s'est lancé à corps perdu dans L'Arbre à Café, une petite entreprise de caractère artisanal qui offre une idée simple : un café, un terroir, une variété, une plantation. Il parcourt ainsi le monde et les plantations, goûte et goûte encore, torréfié et propose des cafés purs, intègres et beaux, "décidément pas comme les autres", souligne-t-il. Ses cafés sont issus de plantations de haute qualité, situées en forêt et le plus souvent achetés directement au producteur garantissant ainsi une démarche intègre : pas de mélange, ni d’additifs chimiques, aucun processus industriel, mais une production durable, avec une relation directe au producteur et un goût qui exprime celle d’une variété et d’un terroir. Trois gammes sont proposées : les cafés natures, francs, purs et intègres ; les grands crus, complexes, typiques, grands ; les cafés d’exception, exceptionnels tout simplement, car extrêmement rares (moins de 1000kg/an), procurant de très grandes émotions, des exclusivités parfois mondiales. Ils ont pour nom Sidamo Bunna Bet issu des hauts-plateaux éthiopiens, Iapar Rouge, Bourbon Jaune et Icatu Précoce de la plantation Camocin au Brésil, Unna Kent en Inde, Bourbon rouge du Costa Rica, Bourbon Pointu de la Réunion, ou Jacu Bird de la plantation Santu Espirito au Brésil qui est un des cafés les plus recherchés au monde. Une maison exemplaire dans une démarche de développement durable. Photo d’Hippolyte Courty prise à Vini Circus à Hédé en Bretagne par Alvaro Yanes. L’Arbre à Café – 25, rue Léon (Paris 18e). Téléphone : 06 25 13 18 46. Courriel : larbreacafe@gmail.com Site : www.larbreacafe.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

louis.J 23/06/2012 10:21

Ici toutnestquekafesansratures semble t il cher exegete! Je dirai même plus cherplumitif de la fourchette. Bravo pour cette indication mais mais! ! Qu en est il d un certain nectar de Bougainville?
???